par La rédaction

DS3 : le pari réussi de la personnalisation

En lançant sa ligne « DS », Citroën s’est avancée dans la catégorie Premium. Une nouveauté pour la marque française qui s’est alignée sur l’idée des marques rivales et qui a poussé encore un peu plus loin le concept… avec réussite.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Les carnets de commandes sont pleins. Les délais d’attente commencent même à freiner certains acheteurs pourtant conquis. La DS3 est une vraie réussite. A tel point que le rythme d’environ 200 véhicules par jour a été doublé pour atteindre 420 voitures.

La donnée qui marque : sur les 1000 premières DS3 fabriquées, seules 17 étaient semblables, annonce Thierry Guidevaux, responsable qualité, dans le dernier numéro de Capital.

Et cette personnalisation a un prix. Affichée à 15 400 euros en version de base, la DS3 se vend en moyenne à 20 500 euros. Outre le moteur et la finition, les options de personnalisation font grimper le nombre de clients autant que la note : 420 euros pour le toit d’un autre couleur (4 acheteurs sur 5 l’ajoute au bon de commande), et un « kit décor » quasiment aussi demandé…

Et vous, quelle DS3 avez-vous (auriez-vous) ? A voir dans le configurateur Citroën

Essai Citroën DS3 1.6 HDI 90 et 1.4 VTI 95

Pour résumer

En lançant sa ligne « DS », Citroën s’est avancée dans la catégorie Premium. Une nouveauté pour la marque française qui s’est alignée sur l’idée des marques rivales et qui a poussé encore un peu plus loin le concept… avec réussite.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.