par Nicolas Anderbegani

Dodge annonce une e-muscle car très américaine en 2024

Toute la planète automobile s'adapte progressivement à la transition vers l'électrique, y compris les marques qui semblent en être l'antithèse, comme Dodge et sa famille de Muscle Cars très vénères.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Un ADN à préserver

Pour la plupart d'entre nous, Dodge, ça évoque la Viper, la Charger, la Challenger....des berlines sportives et des Muscle Cars très méchantes avec des V8 thermiques à grosse cylindrée, des tonnes de chevaux, des pneus qui crissent et crament pour faire le beau sur les drag race et les drifts, sans oublier les versions "Demon" et "Hellcat" qui repoussent les limites du politiquement correct. De la Muscle car américaine virile et pas bien élevée comme on les aime.

Mais l'industrie automobile est désormais engagée dans une évolution rapide et darwinienne, où il faut s'adapter pour survivre. Dodge emboîte le pas mais n'entend pas faire de simples EV. Ils se targuent donc de préparer des "e muscle-cars américains », qui proposent donc , malgré le changement de motorisation - et tout l'imaginaire qui va avec - de faire perdurer un esprit et un style symboliques d'une certaine vision de l'automobile made in USA. Dodge met en avant le fait que le panel des cliets Dodge, diversifié et plutôt jeune, achète davantage une "expérience" qu'une technologie et que les nouvelles générations d'acheteurs sont les plus "ouvertes" aux EV.

Conjuguer âme retro et futur électrifié

D'un point de vue technique, pas grand chose évidemment n'a fuité à ce jour, si ce n'est que c'est la base STLA Grande plateforme qui sera exploitée, permettant de monter une batterie jusqu’à 800 km d'autonomie et des configurations de deux ou quatre roues motrices, le tout pour des puissances qui resteront élevées, aux alentours des 900 chevaux.

Dans le teaser, on ne voit pas grand chose mais l'on devine subreptiscement un clin d’œil aux modèles classiques Challenger et Charger dans le design de ces futures e-Muscle Cars. Dodge va également ressusciter un ancien logo appelé « Fratzog » pour ses prochains véhicules électrifiés, a déclaré le PDG Tim Kuniskis. Le "Fratzog" a été initialement utilisé par Dodge de 1962 à 1976. Il contient un deltoïde découpé à partir de trois formes de pointe de flèche qui créent ensemble une étoile à trois branches. Il est synonyme de puissance, de précision et d'excellence en ingénierie. Le nouveau modèle est conçu pour être tridimensionnel et incorporer un éclairage LED.

"Cela ressemble sacrément à quelque chose que Doc Brown aurait fait ", a déclaré Kuniskis, faisant référence à l'inventeur fictif de "Retour vers le futur" et au fameux Convecteur temporel de la DeLorean dont la forme est très ressemblante. "Cela a l'air très futuriste et électrifié, et c'est notre histoire, c'est ce que nous faisons." Dodge a également utilisé le logo en conjonction avec le logo actuel à rayures rouges lors de l'événement de course de dragsters «Roadkill Night powered by Dodge», qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes à Pontiac, dans le Michigan. Le Fratzog n'est pas destiné à être une marque alternative de Dodge mais probablement à être apposé sur les véhicules électriques pour les séparer des autres modèles de la gamme. Affaire à suivre...

Notre avis, par leblogauto.com

On veut bien y croire, mais l'ADN de la Muscle Car s'incarne tellement dans le moteur V8 et son bruit ravageur qu'on a bien du mal à imaginer une Muscle Car électrifiée et si peu bruyante. Et ne nous parlez pas d'échappements aux sons synthétiques...

Pour résumer

Toute la planète automobile s'adapte progressivement à la transition vers l'électrique, y compris les marques qui semblent en être l'antithèse, comme Dodge et sa famille de Muscle Cars très vénères.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.