par La rédaction

Dmissionne Rick!

Rcemment, General Motors a annonc qu'il offrirait dans les concessions les mmes rabais auxquels ont droit tous les salaris du constructeur. Une fois de plus, Rick Wagoner a fait le mauvais diagnostic. La folie des rabais ne masque plus les maladies dont souffre le gant de Detroit. Depuis 2000, la moiti des salaris amricains du groupe ont t licencie, soit plus de 100 000 personnes. Son cours boursier stagne et sa notation est passe Junk , littralement pourrie , autrement une grande difficult se refinancer sur les marchs boursiers. Paralllement, les cots de son systme de soin atteignent des sommets et le systme de retraite est en dficit chronique. La situation n'est pas glorieuse et l'avenir est plus sombre. Au lendemain du septembre 2001, General Motors s'est lanc dans une guerre des prix en misant tout sur ses SUV.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Rcemment, General Motors a annonc qu'il offrirait dans les concessions les mmes rabais auxquels ont droit tous les salaris du constructeur. Une fois de plus, Rick Wagoner a fait le mauvais diagnostic. La folie des rabais ne masque plus les maladies dont souffre le gant de Detroit. Depuis 2000, la moiti des salaris amricains du groupe ont t licencie, soit plus de 100 000 personnes. Son cours boursier stagne et sa notation est passe Junk , littralement pourrie , autrement une grande difficult se refinancer sur les marchs boursiers. Paralllement, les cots de son systme de soin atteignent des sommets et le systme de retraite est en dficit chronique. La situation n'est pas glorieuse et l'avenir est plus sombre. Au lendemain du septembre 2001, General Motors s'est lanc dans une guerre des prix en misant tout sur ses SUV.

Quatre ans aprs, la fin des gros SUV a sonn. Les hausses du prix du ptrole ont eu raison de la dmesure du consommateur amricain et les produits japonais meilleurs ont contribu l'effondrement des ventes de General Motors.

Que font-ils Detroit pour redresser la situation ? Ils ferment Oldsmobile, dpcent Saab et dpensent des millions dans les Hummer qui seront au final un fiasco. Une somme norme est dpense pour entrer sur le march chinois et les mesures contre la pollution, critre d'achats pour de plus en plus d'amricains, est combattu Washington par ses lobbyistes. On ne parlera pas de l'investissement Fiat et des futurs produits sans cesse repousss. Devant ce bilan, Rick Wagoner n'a pas d'autres solutions que de dmissionner. General Motors a besoin d'air frais comme Nissan en a eu besoin dans le pass.

Voici donc les tches pour le successeur de Wagoner. En finir avec les rabais, revenir aux produits. Au lieu de lutter pour sa survie, General Motors doit redevenir leader en matire d'conomie d'nergie et pas seulement dans les communiqus de presse -, d'innovation et de produits. Le gant amricain doit nous faire rver. Il faut tre stupide pour proposer aux gens des Milliards pour leur faire acheter un SUV, dont ils n'ont pas vraiment besoin et qu'ils n'auront pas les moyens d'utiliser. Il serait prfrable de dpsenser cette somme dans de nouvelles technologies et de nouveaux produits. Enfin au lieu de perdre son temps convaincre Washington des bienfaits de la pollution, General Motors devrait commencer discuter le transfert de son systme de sant, vestige de son apoge, avec le gouvernement amricain car n'oublions pas que ce qui est bon pour General Motors est bon pour les Etats-unis.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Rcemment, General Motors a annonc qu'il offrirait dans les concessions les mmes rabais auxquels ont droit tous les salaris du constructeur. Une fois de plus, Rick Wagoner a fait le mauvais diagnostic. La folie des rabais ne masque plus les maladies dont souffre le gant de Detroit. Depuis 2000, la moiti des salaris amricains du groupe ont t licencie, soit plus de 100 000 personnes. Son cours boursier stagne et sa notation est passe Junk , littralement pourrie , autrement une grande difficult se refinancer sur les marchs boursiers. Paralllement, les cots de son systme de soin atteignent des sommets et le systme de retraite est en dficit chronique. La situation n'est pas glorieuse et l'avenir est plus sombre. Au lendemain du septembre 2001, General Motors s'est lanc dans une guerre des prix en misant tout sur ses SUV.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.