par Gautier Bottet

Discrètes retouches pour le Subaru XV

Un an après la Subaru Impreza, c'est sa déclinaison "crossover", le XV, qui passe par la case restylage, aux Etats-Unis pour commencer. Très discret comme il se doit pour une famille au cycle de vie très court.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Un an après la Subaru Impreza, c'est sa déclinaison "crossover", le XV, qui passe par la case restylage, aux Etats-Unis pour commencer. Très discret comme il se doit pour une famille au cycle de vie très court.

Alors que la prochaine génération d'Impreza se rapproche déjà, le Subaru XV qui en dérive s'offre donc une très légère opération de mise à niveau. L'avant adopte ainsi un nouveau bouclier orné de crosses chromés qui élargissent visuellement le véhicule. La grille de calandre est également modifiée, et adopte une finition noir laqué sur la variante hybride.

C'est tout pour le programme extérieur, et l'intérieur n'ajoute pas grand chose, hormis des couleurs et matières, comme quelques surfaces laquées ou métallisée (selon les versions), ainsi que des surpiqures orange apposées sur le nouveau volant, les accoudoirs, le pommeau de levier de vitesse des versions supérieures.

D'un point de vue technique, le programme ne change pas : 4 cylindres à plat de 2.0 de 148 ch, associé à un moteur électrique pour la version hybride. Le Subaru XV (Crosstreck aux Etats-Unis) ajoute néanmoins la dernière évolution de système d'info-divertissement avec services connectés, ainsi que la surveillance d'angle mort (Blind Spot Warning) et la surveillance de  mouvement en marche arrière (Rear Cross Traffic Alert).

Source : Subaru

Pour résumer

Un an après la Subaru Impreza, c'est sa déclinaison "crossover", le XV, qui passe par la case restylage, aux Etats-Unis pour commencer. Très discret comme il se doit pour une famille au cycle de vie très court.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.