par Nicolas Anderbegani

Deux nouvelles séries spéciales pour l'Abarth 595

Faute de réelles nouveautés, Abarth continue de diversifier la gamme de la 595, avec deux nouvelles séries spéciales qui flattent l'histoire de la marque et son implication sportive.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'héritage : Scorpioneoro

Produite à seulement 2000 exemplaires, l’Abarth 595 Scorpioneoro (Scorpion d'or) rend hommage à l'Abarth A112 « Gold Ring », également nommée « Targa Oro ». C'était une version exclusive de l'Autobianchi A112, produite à seulement 150 exemplaires en 1979, tous dotés d’une livrée noire et de détails dorés. Mais si l'aînée se contentait d'un 4 cylindres 1 litre de 70 chevaux, la Scorpioneoro embarque le 1.4 T-jet de 165 chevaux (comme sur la 595 Turismo) qui permet d'abattre le 0 à 100 Km/h en 7"3.

Cette série spéciale inclut des détails dorés, comme le scorpion sur le capot, la garniture de caisse et les jantes en alliage de 17". À l’intérieur, on trouve de nouveaux sièges sport Abarth « Scorpionflage » avec garnissage en cuir noir ainsi qu'une inscription « Scorpioneoro » brodée avec le drapeau italien sur les appuie-têtes des sièges avant. Une plaque numérotée dorée apposée entre les sièges complète l'exclusivité de l'ensemble. Le tableau de bord prend une teinte Scorpion Black aux détails noir mat et embarque le système Uconnect 7" HD, avec Apple CarPlay et Google Android Auto, ainsi que le système audio sophistiqué BeatsAudio de 480 W. Enfin, une montre chronographe spéciale en édition limitée a été créée par Breil, pour le 70e anniversaire du constructeur.

Le fun : Monster Energy Yahama

Initié en 2015, le partenariat entre Abarth et le Yahama Factory Racing (le team de Vale Rossi et Maverick Vinales), a déjà donné lieu aux séries spécales Abarth 595 et 695 Yamaha Factory Racing Edition (2015) et Limited Edition Abarth 695 XSR Yamaha (2017). Aujourd’hui, le relais est pris par la nouvelle série Abarth 595 Monster Energy Yamaha, dans son édition limitée à 2 000 exemplaires.

Esthétiquement inspirée par la livrée de la YZR-M1 2020 de MotoGP, cette série spéciale arbore une teinte bicolore noire et bleue (ou intégralement noire sur demande) avec le logo « Monster Energy Yamaha MotoGP » sur le flanc inférieur, juste au-dessus du logo « 595 ». Le capot noir arbore la « griffe » de Monster, la célèbre boisson énergisante. Les couleurs sombres sont contrastées par les finitions « gris goudron » des poignées de porte et des diffuseurs avant et arrière. Les portières sont également affublées d'un sticker Yamaha Factory Racing.

À l’intérieur, le modèle embarque des sièges sport  Abarth aux finitions bleues avec le logo « Monster Energy Yamaha MotoGP » sur les appuie-têtes. Le système UConnect est évidemment de la partie, agrémenté ici du système Abarth Telemetry et d'un écran de démarrage dédié, affichant le logo Monster Energy Yamaha MotoGP. L’Abarth 595 Monster Energy Yamaha est équipée également du moteur 1.4 T-jet de 165 ch homologué Euro6D TEMP, associé à une boîte manuelle.

La série spéciale Yamaha se distingue enfin par son caractère sportif affirmé, à travers l'adoption d'un volant sport à méplat, d'un bouton « Sport » qui contrôle la distribution maximale du couple, mais aussi d'un échappement Record Monza au son spécifique, d'un système de freinage renforcé et d'une suspension arrière Koni de série, avec la technologie d’amortissement sélectif selon la fréquence (FSD).

Les Scorpionero et Monster Energy Yamaha sont disponibles aussi en option avec une boîte séquentielle robotisée Abarth, qui propose des palettes de changement de vitesse. En France, la Scorpioneoro débute à partir de 25 390 € pour la berline boîte manuelle et à partir de 27 390 € pour le cabriolet, tandis que la version Monster Energy Yamaha n'est disponible que sur commande.

Notre avis, par leblogauto.com

En attendant, peut-être à la faveur de la fusion FCA/PSA, de nouveaux modèles (Punto ?), Abarth presse l'éponge tant qu'elle peut. Le Scorpion a le mérite de proposer une petite sportive originale, dont la base mécanique est désormais âgée, mais à la bouille toujours sympathique.

Pour résumer

Faute de réelles nouveautés, Abarth continue de diversifier la gamme de la 595, avec deux nouvelles séries spéciales qui flattent l'histoire de la marque et son implication sportive.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.