Lancer le diaporama
Détroit 2016 : GMC Acadia 1
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Détroit 2016 : GMC Acadia

Après le Cadillac XT5, GM continue le renouvellement de ses crossovers intermédiaires avec le GMC Acadia. Et un changement de taille puisqu’il voit sa taille singulièrement diminuer.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Après le Cadillac XT5, GM continue le renouvellement de ses crossovers intermédiaires avec le GMC Acadia. Et un changement de taille puisqu’il voit sa taille singulièrement diminuer.

Lors de sa naissance, le GMC Acadia, ainsi que ses cousins Saturn Outlook, Chevrolet Traverse et Buick Enclave, avait pour mission de palier à l’abandon par GM du marché du grand monospace. La taille faisait donc pleinement partie de ses arguments. Aujourd’hui, alors que le marché du crossover se structure face à la multiplication des offres, l’Acadia se repositionne dans le segment mid-size.

Plus compact, sa longueur passe de 5101 à 4917 mm, sa largeur de 2003 à 1916 mm, sa hauteur de 1844 à 1745 mm, et son empattement se réduit de 3021 à 2857 mm… Des dimensions qui le rapprochent directement du XT5, avec lequel il partage son empattement...

Une réduction de taille qui aide aussi à réduire la masse, de 318 kg en passant de 2112 à 1794 kg (modèle d’accès à 2 roues motrices). Il conserve malgré cela la possibilité d’accueillir au choix 5, 6 ou 7 passagers, avec des modularités de sièges et une accessibilité au troisième rang soignées.

En présentant le Denali de façon bien séparée du Traverse, GMC évite la comparaison directe avec le Chevrolet, et le syndrome « une GMC n’est qu’une Chevrolet rebadgée ». Le fait est que l’Acadia dispose de sa propre personnalité avec ses passages de roues « carrés », sa calandre proéminente et ses formes volontairement encore très anguleuses. Ceci qu’il se décline en version standard, luxueuse Acadia Denali, ou baroudeuse Acadia All Terrain…

Il fut un temps où l’on disait qu’un véhicule américain devait disposer d’au moins un porte-gobelet par place. C’est toujours vrai, et on ajoutera désormais une prise USB, et l’Acadia en propose aux trois rangs.

Les aides à la conduite ont conquis l’Amérique, et le GMC Acadia se dote de tout l’arsenal ou presque, avec détection de risque de collision et de piétons avec freinage automatique, commutation automatique codes / phares, vision 360°, aide au maintien de ville et surveillance d’angle mort… Manque juste le régulateur adaptatif, remplacé par un indicateur de distance de sécurité. Le Denali s’adapte aussi à ses capacités de remorquage (jusqu’à 1800 kg) avec un mode dédié à l’attelage pour la caméra arrière.

Rayon mécanique, GMC profite de la descente en dimensions et en masse pour proposer un 4 cylindres 2.5 145 kW / 194 ch / 258 Nm en entrée de gamme, et le V6 3.6 231 kW / 310 ch / 367 Nm en option, tous deux avec boîte automatique 6 rapports, avec ou sans transmission intégrale.

Source : GMC

Pour résumer

Après le Cadillac XT5, GM continue le renouvellement de ses crossovers intermédiaires avec le GMC Acadia. Et un changement de taille puisqu’il voit sa taille singulièrement diminuer.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos