par Pierre-Laurent Ribault

Destination Japon pour Jenson Button ?

Le début de la trève estivale est le moment où la silly season passe à la vitesse supérieure. Le magazine Autosport japonais, la référence sportive dans ce pays, a publié hier un écho intéressant concernant Jenson Button, indiquant que le pilote britannique s'intéresse de très près au Super GT et la Super Formula au moment de négociations serrées pour son avenir impliquant lui-même, McLaren et Honda.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Frustré par une saison laborieuse de McLaren, Jenson n'a pas les meilleurs relations possibles avec Ron Dennis qui l'a gratifié récemment d'un ton professoral d'un "Peut mieux faire" par voie de presse, et la perspective du passage au moteur Honda, un changement majeur à tous les niveaux, n'augure pas d'une saison 2015 très simple. A ce stade de sa carrière, Button n'est plus un jeune espoir et un transfert dans un autre top team semble difficile, alors qu'au contraire de plus en plus de noms planent autour du motorhome McLaren : Bottas, Grosjean, Hulkenberg, sans compter les possibles velléités du motoriste japonais d'imposer un autre nom.

C'est dans ce contexte qu'Autosport rapporte des confidences convergentes de pilotes étrangers présents en Super Formula et en Super GT qui auraient reçu récemment un barrage de questions de Jenson et de son manager sur les deux disciplines majeures au Japon. Même si c'est encore un peu court pour en décider que Button veut quitter la F1, l'hypothèse n'est pas dénuée d'intérêt. Jenson Button est le plus "japonais" des pilotes de F1. Son passé avec Honda et sa longue relation avec Jessica Michibata font que le pilote britannique connaît bien et apprécie le pays, où en retour il est très populaire. La reconnaissance grandissante en Europe du Super GT, qui a fourni une bonne partie des pilotes qui dominent le WEC, et la nouvelle monoplace de Super Formula qui offre des performances proches, voire supérieures aux F1 2014 (on le vérifiera à Suzuka en octobre) font d'une carrière dans ces disciplines un choix de plus en plus alléchant, même en sortant de la F1. L'exemple de Mark Webber, qui revit en WEC, apporte également une perspective nouvelle sur l'après-F1.

Si jamais Jenson Button décide de tirer un trait sur la F1, le Japon paraît donc une suite de carrière logique, d'autant que Honda sera prêt à l'accueillir les bras ouverts, tout comme les deux disciplines. La présence d'un ancien champion du monde aussi populaire que Button ne pourrait être que bénéfique pour l'exposition internationale du sport auto japonais. Une situation win-win à bien des égards.

Source : Autosport Web

Crédit photo : McLaren

Pour résumer

Le début de la trève estivale est le moment où la silly season passe à la vitesse supérieure. Le magazine Autosport japonais, la référence sportive dans ce pays, a publié hier un écho intéressant concernant Jenson Button, indiquant que le pilote britannique s'intéresse de très près au Super GT et la Super Formula au moment de négociations serrées pour son avenir impliquant lui-même, McLaren et Honda.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.