par Nicolas Anderbegani

La désirable Radford 62-2 dévoile son intérieur

Quelques semaines auparavant, l’entreprise Radford, cofondée par Jenson Button et basée en Angleterre, a présenté le Type 62-2 , un coupé en édition limitée au design néo-rétro. Radford a finalement révélé à quoi ressemble la voiture à l'intérieur, et c'est un mélange de style rétro et de technologie moderne que les passionnés vont adorer.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Quelques semaines auparavant, l’entreprise Radford, cofondée par Jenson Button et basée en Angleterre, a présenté le Type 62-2 , un coupé en édition limitée au design néo-rétro. Radford a finalement révélé à quoi ressemble la voiture à l'intérieur, et c'est un mélange de style rétro et de technologie moderne que les passionnés vont adorer.

À première vue, le cockpit du Type 62-2 semble être d'une autre époque. Le conducteur fait face à un volant bien costaud à trois branches, avec sur sa droite un énorme levier de changement de vitesse avec mécanisme apparent, un gros bouton rouge de démarrage et une paire d'instruments Bremont (l'un est une horloge, l'autre est un chronomètre) positionnés du côté passager du tableau de bord. L’habillage, qui fait la part belle au carbone, est sans fioritures, sobre et efficace, tourné vers l’esprit Racing. Nous pourrions décrire une voiture de rallye des années 1970. Cependant, une inspection plus approfondie révèle les caractéristiques que les acheteurs attendent d'une voiture en 2021.

Derrière le volant, dont les rayons sont en fibre de carbone, on distingue un tableau de bord numérique avec une disposition qui peut être configurée par chaque acheteur. Vous pourriez, en théorie, demander que le tachymètre soit à l'avant et au centre, par exemple. Des écrans placés de chaque côté du tableau de bord affichent les images des caméras qui remplacent les rétroviseurs extérieurs, et une station d'accueil pour téléphone qui sert également de chargeur sans fil est cachée derrière la plaque de construction située sur la console centrale. Les utilisateurs peuvent y configurer leur téléphone pour accéder aux applications de navigation et de musique.

Les acheteurs auront le choix entre trois niveaux de finition de base : Classic, Gold Leaf et John Player Special, en référence aux livrées iconiques des Lotus Racing engagées en Formule 1 entre les années 60 et les années 80. Ce qui ne changera pas, c'est le moteur : un V6 suralimenté de 3,5 litres issu de la Lotus Emira . Boulonné soit à une transmission manuelle à six rapports, soit à une boîte automatique à double embrayage à sept rapports, il développe environ 430 chevaux dans le modèle Classic, environ 500 dans le Gold Leaf et environ 600 dans le John Player Special grâce en partie à un compresseur.

Cette Radford Type 62-2 est également équipée d'un différentiel à glissement limité (pour les versions les plus puissantes), mais aussi d'une suspension indépendante et d'un système de freinage AP Racing (avec disques en carbone céramique optionnels).

Radford construira 62 unités du Type 62-2, et la production devrait commencer avant la fin de 2021. Les livraisons débuteront début 2022. Les informations sur les prix n'ont pas été annoncées, mais ne vous attendez pas à ce que la valeur de ce rare coupé britannique, construit en grande partie à la main, soit aussi "light" que ce que scandait la devise de Lotus.

Notre avis, par leblogauto.com

Ah, l'artisanat anglais ! On apprécie comment la technologie est implémentée sans excès, tout en préservant l'esprit à l'ancienne des vraies sportives thermiques. La livrée JPS est "so lovely !!!!"

Pour résumer

Quelques semaines auparavant, l’entreprise Radford, cofondée par Jenson Button et basée en Angleterre, a présenté le Type 62-2 , un coupé en édition limitée au design néo-rétro. Radford a finalement révélé à quoi ressemble la voiture à l'intérieur, et c'est un mélange de style rétro et de technologie moderne que les passionnés vont adorer.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.