par Pierre-Laurent Ribault

Death Race : le tube de l'été

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Nombre d'entre nous, cinéphiles exigeants, sont profondément déprimés parce qu'il n'y a pas de Fast & Furious au calendrier en 2008. Mais ne perdons pas espoir, le bout du tunnel n'est peut-être pas si loin : les producteurs à gros cigares d'Hollywood ne nous oublient pas, et viennent de présenter la bande annonce de ce qui s'annonce comme l'oeuvre existentielle de l'année, Death Race.

A la base du projet, on trouve un film culte de 1975, Death Race 2000 (La Course à la Mort de l'An 2000), une production timidement gore de Roger Corman où un jeune Sylvester Stallone (futur maître du genre automobile avec l'insurpassable Driven) en cravate rose (!) affrontait David "Kung Fu" Carradine dans une course à travers une incarnation futuriste des Etats-Unis (en l'an 2000 !) devenus une dictature. La course est un spectacle médiatisé ou les voitures sont équipées d'armes et où chaque piéton renversé donne des points supplémentaires... Joyeusement subversif et bête et méchant tendance Hara Kiri, le film a laissé un souvenir ému à ceux qui se sont risqués à le visionner. Voir la bande annonce ci-dessous pour quelques images de ce joyau méconnu.

Soucieux de ne pas laisser une telle pépite sous-exploitée, le producteur Paul W.S. Anderson, qui a donné au monde des chefs d'oeuvre inoubliables tels que Mortal Kombat, la trilogie des Resident Evil, Alien VS Predator et surtout, surtout, l'historique DOA : Dead Or Alive, a décidé d'en faire un remake roboratif. Reprenant vaguement le fil de l'original (en laissant soigneusement de côté les aspects qui fâchent), il a déménagé l'histoire dans une prison, mis à jour les voitures utilisées (quoique, une Jag XJS...) en leur donnant un ravalement Mad Max 2 for Ever, ajouté Joan Allen qui cachetonne en reprenant son rôle de méchante conspiratrice mâchoire serrée devant un mur d'écrans du dernier Jason Bourne, saupoudré d'une généreuse dose de babes dont quelques gardiennes de prison qui raviraient le Président M. et confié le rôle principal à l'acteur le plus expressif de sa génération, Jason Statham. Pour illuminer le tout, Anderson a rajouté des explosions un peu partout consommant une quantité d'essence qui suffirait à relancer le marché du SUV, et je ne parle que de la bande annonce que vous pouvez voir ci-dessous. On tient un winner.

Le film sortira aux Etats-Unis cet été avant de déferler sur le reste du monde peu après. En attendant, pour les amateurs de course ultra-violente dans des endroits inhabituels avec force explosions et des projectiles lancés aux autres concurrents, rien ne vaut Mario Kart.

Via Jalopnik

La version de 1975

http://www.youtube.com/watch?v=CVqJIsJrfQA

La version de 2008

http://www.youtube.com/watch?v=y8E9GEwg_3U

Pour résumer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.