par Joest Jonathan Ouaknine

Dakar 2015 : avec Lifan ?

Ca devient un marronnier. Chaque année ou presque, La tradition remonte à 2011. La nouveauté, c'est qu'il commence à se donner les moyens de ses ambitions...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Ca devient un marronnier. Chaque année ou presque, Lifan jure qu'il va participer au prochain Dakar avec un X60. La tradition remonte à 2011. La nouveauté, c'est qu'il commence à se donner les moyens de ses ambitions...

Le X60, un SUV sans réelles aptitudes au hors-piste, a débuté fin 2012, dans les rallyes asphalte. Début 2013, le constructeur se lance dans les épreuves de trial avec un véhicule quasiment de série. En fin d'année, on voit brièvement un proto (un vieux Pajero avec un avant de X60) dans des rallyes-raids locaux.

Pour 2014, Lifan passe à la vitesse supérieure avec sa "voiture à 1 million de yuans" (NDLA : en fait, il lui a couté 800 000 yuans, soit 93 000 €.)

Désormais Lifan possède un vrai proto pour le rallye-raid. Au salon de Beijing, il s'est offert une vidéo mixant les 3 voitures (le X60 de série, le Pajero maquillé et son nouveau proto, lors d'essais privés.) Il l'a baptisé Cruel war.

Le discours de Lifan parle de "briller dans les rallyes-raids internationaux". Le mot "Dakar" n'est jamais cité. Cela reste son rêve depuis 2011. Viendra-t-il seulement au China Grand Rally ?

Pour aller en Amérique du Sud, il lui faudra plus qu'un "véhicule à 90 000€" ! Ce qui peut le pousser, c'est que JAC s'investit lui aussi en rallye-raid. Tout comme Landwind, Foton, Great-Wall... Bref, le simple fait d'être présent dans les compétitions nationales n'est plus une fin en soi. Il en faut davantage.

Le deuxième point, c'est que Lifan veut se développer à l'international, avec deux axes principaux : l'ex-URSS et l'Amérique latine. Il doit ouvrir prochainement un bureau de design au Brésil (où il songe également à une usine) et revenir au Venezuela. Or, pour marquer son ancrage et se faire connaitre, une participation au Dakar tomberait à point...

Crédit photos : Lifan

Pour résumer

Ca devient un marronnier. Chaque année ou presque, La tradition remonte à 2011. La nouveauté, c'est qu'il commence à se donner les moyens de ses ambitions...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.