par La rédaction

Daimler/Brawn GP/Henkel : drôle de lessive

Depuis du retour de Schumacher). Sauf que la nouvelle équipe propriétaire se heurte désormais avec un sponsor de Brawn GP. Le groupe chimique Henkel ne serait plus disposé à honorer son contrat de sponsoring initialement passé avec l'écurie de Ross Brawn en raison d'une escroquerie signée de l'un de ses anciens dirigeants. A la base ce contrat portait sur une somme de 90 millions d'euros sur trois saisons.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Depuis le rachat de Brawn GP par Daimler, l'actualité s'était provisoirement calmée sur ses deux acteurs de la Formule 1 (exception faite évidemment de la rumeur grandissant autour du retour de Schumacher). Sauf que la nouvelle équipe propriétaire se heurte désormais avec un sponsor de Brawn GP. Le groupe chimique Henkel ne serait plus disposé à honorer son contrat de sponsoring initialement passé avec l'écurie de Ross Brawn en raison d'une escroquerie signée de l'un de ses anciens dirigeants. A la base ce contrat portait sur une somme de 90 millions d'euros sur trois saisons.

Selon ce contrat, Henkel devait s'engager dès mars 2010 à hauteur de 90 millions d'euros sur trois saisons. Le groupe dénonce ce contrat précisant qu'il aurait été passé à l'insu de leur plein gré par un ancien dirigeant sans que la direction n'ait été informée de la transaction. En clair une escroquerie et l'introduction d'une action en justice pour casser ce contrat.

Cet ancien employé d'Henkel (et deux complices) n'en serait pas à son coup d'essai puisqu'il aurait passé divers contrats de ce genre pour une somme avoisinant les 45 millions d'euros. Précisons que selon Henkel 11 millions d'euros se seraient volatilisés.

Quid de Daimler ? Les avocats estiment pour leur part que l'ancien directeur du sponsoring de Henkel était habilité à signer des contrats de ce genre. Donc ? Un contrat tout simplement valable. La justice habilitée à trancher sur ce point reconnaissant ou pas la valeur juridique du contrat passé. Enjeu ? 90 millions d'euros. Une paille.

A lire également. Daimler prend le contrôle de Brawn GP.

Pour résumer

Depuis du retour de Schumacher). Sauf que la nouvelle équipe propriétaire se heurte désormais avec un sponsor de Brawn GP. Le groupe chimique Henkel ne serait plus disposé à honorer son contrat de sponsoring initialement passé avec l'écurie de Ross Brawn en raison d'une escroquerie signée de l'un de ses anciens dirigeants. A la base ce contrat portait sur une somme de 90 millions d'euros sur trois saisons.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.