par Nicolas Morlet

Daimler n'est intéressé ni par Opel, ni par Volvo, ni par Saab.

Alors que la rumeur fait état d'un Saab.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Alors que la rumeur fait état d'un rapprochement avec BMW, le groupe Daimler a rappelé par la voix d'un de ses dirigeants qu'il n'était pas intéressé par un éventuel rachat d'Opel. Pas plus que par celui de l'un des constructeurs suédois, Volvo ou Saab.

Thomas Weber, membre du "management board" de Daimler, a déclaré à l'agence Reuters : "une reprise d'Opel n'est pas à l'ordre du jour". Cette déclaration, aux allures de démenti, fait suite à la rumeur, parue ces derniers jours dans un rapport d'analyse, selon laquelle Daimler serait intéressé par l'acquisition d'Opel, ce qui lui permettrait de s'implanter ou de renforcer sa présence sur le segment des voitures compactes. Selon le même rapport, la Classe A et la Smart Fortwo auraient coûté jusqu'à présent 7 milliards d'euros de pertes au groupe.

Pour résumer

Alors que la rumeur fait état d'un Saab.

Nicolas Morlet
Rédacteur
Nicolas Morlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.