par Nicolas Anderbegani

Cupra fournit les voitures de sécurité du DTM

Le groupe VW continue de diversifier sa présence dans le marché des voitures de sécurité, qui offre une très bonne image et une bonne visibilité aux constructeurs.  Si Audi et Porsche sont coutumiers du fait, Cupra compte bien renforcer sa notoriété avec le DTM en se lançant dans la bataille.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'Allemagne, terre promise de Cupra ?

Bien que son calendrier 2022 compte la moitié des manches hors d’Allemagne, le DTM (qui est passé à la règlementation GT3 l’an passé) est un championnat encore d’essence « germanique », que ce soit au niveau des équipes, des voitures et des pilotes. Justement, c’est en Allemagne l’an passé que Seat et surtout sa marque sportive branchée Cupra ont enregistré leurs meilleures performances commerciales. Une bonne raison donc d’intensifier la présence de la marque.

Un SUV retravaillé par ABT

Fondée en 2018, Cupra fournit les voitures officielles en DTM pour la première fois en 2022, en lieu et place d’Audi. L'accord porte sur un total de six véhicules : deux voitures de sécurité, deux voitures de contrôle de course, une voiture médicale et une voiture de tête. C’est la CUPRA Formentor VZ5 qui a été choisie, dont la production a été limitée à 7000 exemplaires dans le monde. Il s'agit de la version de série la plus puissante, dotée d’un 5 cylindres essence turbo de 390 chevaux et 480 Nm de couple qu’elle partage avec les Audi RS3 et RS Q3.

La version DTM, retravaillée par ABT Sportsline, le préparateur emblématique d’Audi, délivrera une puissance de 450 chevaux et une vitesse de pointe de 270 km/h. Avec les modifications, le couple maximal a été augmenté de 50 Nm à 530 Nm. Cela permettra à la Formentor VZ5 d'accélérer de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes contre 4,2 pour la version de série.

"Nous sommes ravis et nous sommes extrêmement fiers d'avoir été autorisés à assumer un rôle aussi important en tant que partenaire automobile officiel du DTM avec notre marque qui n'a que quatre ans", a déclaré Bernhard Bauer, directeur général de SEAT Deutschland GmbH. « La course fait partie de l'ADN de CUPRA. Le fait que nous assurons désormais la sécurité sur la piste et avec la voiture de tête et de sécurité sera autorisé à être au moins occasionnellement en tête du peloton de temps en temps est une bonne chose et renforce la notoriété de CUPRA.

Engagement sportif accru

Avant de devenir une marque à part entière, Cupra, un terme composé à partir de la désignation anglaise « Cup Racer », était le nom utilisé depuis 1996 pour désigner les versions sportives des Seat comme l'Ibiza et la Leon R. Désormais, CUPRA est présent dans plusieurs championnats, avec la Leon Competición engagée dans de nombreuses séries de courses TCR nationales et internationales et la  e-Racer du PURE ETCR, qui devient FIA ETCR cette année. En collaboration avec ABT Sportsline, l'équipe ABT CUPRA XE participe aussi à la série de courses électriques Extreme E.

La première sortie officielle aura lieu lors de l'ouverture de la saison à Portimão du 29 avril au 1er mai.

Pour résumer

Le groupe VW continue de diversifier sa présence dans le marché des voitures de sécurité, qui offre une très bonne image et une bonne visibilité aux constructeurs.  Si Audi et Porsche sont coutumiers du fait, Cupra compte bien renforcer sa notoriété avec le DTM en se lançant dans la bataille.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.