par La rédaction

Crise : chômage technique en plus pour Renault en Espagne

A la lecture des ultimes performances commerciales en terme d'immatriculations, les constructeurs du vieux continent vont indéniablement annoncer ou prolonger les plans de chômage technique mis en place dans le but d'adapter la production aux ralentissements des marchés. Renault en Espagne prévoit ainsi d'allonger les premières mesures mises en pratique.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

A la lecture des ultimes performances commerciales en terme d'immatriculations, les constructeurs du vieux continent vont indéniablement annoncer ou prolonger les plans de chômage technique mis en place dans le but d'adapter la production aux ralentissements des marchés. Renault en Espagne prévoit ainsi d'allonger les premières mesures mises en pratique.

La direction du groupe Renault en Espagne table sur une période de chômage technique d'une durée oscillant entre trente soixante jours pour les travailleurs de ses quatre usines (Palencia, Séville et Valladolid). 9 000 salariés seraient ainsi concernés. Les plus touchés risquent d'être les employés du site industriel de Valladolid qui devraient observer deux périodes d'arrêt de trente jours au début de 2009 et en juillet. Ces mesures s'ajoutent à celles déjà prises le mois dernier et qui se poursuivent ce mois-ci.

Les autres complexes s'arrêteraient trente jours au cours du premier trimestre 2009. Renault annonce ce plan afin de réduction d'activité en raison de "la forte et progressive chute des marchés européens, principales destinations des produits de Renault Espagne". Les derniers chiffres connus l'attestent aussi bien en Espagne qu'en Italie par exemple.

A lire également. Crise : Renault annonce des fermetures temporaires de sites industriels et Marchés espagnol et italien en novembre : replis respectifs de 50 % et 29 %.

Source : Reuters.

Pour résumer

A la lecture des ultimes performances commerciales en terme d'immatriculations, les constructeurs du vieux continent vont indéniablement annoncer ou prolonger les plans de chômage technique mis en place dans le but d'adapter la production aux ralentissements des marchés. Renault en Espagne prévoit ainsi d'allonger les premières mesures mises en pratique.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.