par Gautier Bottet

Concepts oubliés : Toyota FXV-II (1987)

Deux après la berline FXV, Toyota présente au salon de Tokyo 1987 un second concept portant ce nom. Le FXV II est un coupé, qui préfigure en partie la Toyota Soarer Z30, Alias Lexus SC, lancée en 1991.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

  • Présentation au salon de Tokyo 1987.

  • Préfigure le coupé Toyota Soarer / Lexus SC de 1991 

Laboratoire technologique, la Toyota FXV n'a pas eu de descendance directe. Au contraire du FXV-II présenté au salon de Tokyo 1987. Hormis la face avant avec son bandeau de phares continu, le style général préfigure le coupé Toyota Soarer / Lexus SC qui sera commercialisé en 1991.

Le concept est toutefois plus long à 5m09 (4m86 pour le modèle de série) et plus large (1m86 contre 1m80).  La quête aérodynamique se traduit par un Cx de 0,26. Toute la partie supérieure est vitrée, et le toit est doté d'une technologie électrochrome, tout comme les rétroviseurs extérieurs. Toujours à l'extérieur, Toyota mettait en avant les phares avec projecteur elliptique et les feux arrière d'aspect chromé.

Le moteur est un V8 annoncé à 3.8 de cylindrée, que l'on suppose être un prototype du V8 4.0 par la suite utilisé à bord des Lexus LS400, ou du coupé Soarer / SC400 justement. La boîte est automatique à 4 rapports. La transmission intégrale ne se retrouvera pas en production sur les Soarer / SC.

Déjà trois écrans

Le Toyota FXV-II n'est pas un coupé de sport, mais de grand tourisme. Cela se traduit par un intérieur très orienté confort. Cela se voit dans l'aspect des sièges. Le siège passager est par exemple doté d'un ottoman rétractable. Le système multimedia embarque un chargeur 12 CD, et surtout un système de détection de l'occupation des sièges, qui ajuste le son en fonction des passagers. L'aspect très horizontal de la planche de bord sera pour sa part plutôt repris par la Crown S410 de 1991. Le bandeau sombre (qui évoque celui de la Honda Prelude de 1991) accueille trois zones. Face au conducteur, un compteur numérique LCD.

Au centre on trouve un écran (cathodique de 10 pouces) occupé par l'ordinateur de bord qui affiche des données comme un accéléromètre, les données de régulateur de vitesse adaptatif avec radar, des informations d'entretien du véhicule (huile, pneus...) ou les données liées au téléphone mobile embarqué. Face au passager, un second écran cathodique (de 6 pouces) embarque le système de navigation par GPS. En 1987 justement, Toyota lance la nouvelle Crown, premier modèle au monde dotée d'un système de cartographie embarqué sur CD-ROM. Mais sur cette grande berline, contrairement au concept FXV-II, il n'est pas relié au GPS et se contente d'un calcul par gyroscope selon les déplacements du véhicules (il faudra attendre 1990 avec la Mazda / Eunos Cosmo pour le premier "vrai" GPS dans une automobile). Les différents afficheurs sont en fait placés en partie basse de la planche et ne sont pas visibles directement. Le conducteur voit en fait leur image réfléchie dans le bandeau central noir, pour un effet plus uniforme. Toyota reprendra ce système par la suite, en particulier sur la Yaris.

Pour résumer

Deux après la berline FXV, Toyota présente au salon de Tokyo 1987 un second concept portant ce nom. Le FXV II est un coupé, qui préfigure en partie la Toyota Soarer Z30, Alias Lexus SC, lancée en 1991.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.