par Gautier Bottet

La coentreprise chinoise entre Lotus et Goldstar en bonne voie

L'accord de coopération signé il y a près de deux ans entre Proton et Goldstar semble toujours à l'ordre du jour. Les autorités viennent en effet de donner leur accord, au niveau régional du moins.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Signé en avril 2015, l'accord de partenariat entre Proton et Goldstar concerne Lotus. La co-entreprise serait en effet financée à 50% par Goldstar, 40% par Proton, et 10% par Lotus. Et malgré près de deux ans de silence, le projet est toujours d'actualité. Le ministère de l'environnement vient ainsi de donner son accord à l'installation d'une usine capable de produire 100000 voitures par an, et 200000 moteurs. Le site serait basé à Jinjiang, dans la province du Fujian.

Seul hic, l'accord est donné par le ministère de l'environnement de la province, et non pas par les autorités de Pékin. Ce qui en l'état n'empêche pas le début de la production, mais limite la vente à la province de Fujian.

Pour cette capacité, il ne s'agit pas de produire des sportives. Mais bien un SUV. Le SUV Lotus tant annoncé ? Côté dates, les annonces divergent. Car si du côté chinois on parle d'un début de production en 2019, du côté de Lotus on ne semble pas prêt à lancer ce SUV aussi tôt.

Source : Gasgoo

Pour résumer

L'accord de coopération signé il y a près de deux ans entre Proton et Goldstar semble toujours à l'ordre du jour. Les autorités viennent en effet de donner leur accord, au niveau régional du moins.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.