par Thibaut Emme

Citroën, Opel et Peugeot disent adieu aux ludospaces thermiques

Le groupe Stellantis a décidé de stopper la vente des versions thermiques des petits et moyen fourgons en version "passagers". Que du 100% électrique au programme.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Cette décision est déjà en vigueur, pour le marché européen. Les Citroën Berlingo et SpaceTourer, les Opel Combo Life et Zafira Life ainsi que les Peugeot Rifter et Traveller ne se trouvent donc plus en Diesel ou en motorisation à essence. Sur les sites des constructeurs, uniquement des versions électriques.

Les versions utilitaires de ces véhicules resteront disponibles à la vente en version thermique. Les modèles passagers à moteur thermique seront trouvables au Royaume-Uni, ou même en Suisse par exemple. Il devrait donc être possible d'importer depuis la Suisse une version thermique. Mais avec la TVA et les droits d'import, en plus des formalités, autant passer son chemin et aller à la concurrence.

Les changements de sites web ont été faits un peu "à l'arrache". Chez Citroën par exemple, on trouve "Citroën Ë-Berlingo électrique dispose de la toute dernière boîte de vitesses automatique à 8 rapports EAT8" et le tout illustré par une boîte manuelle 5 rapports...

Tant pis pour les clients

Cette coupe dans la gamme européenne devrait permettre de baisser les émissions moyennes de la gamme des trois constructeurs (quid de Fiat ?). En revanche, c'est une manoeuvre risquée. En effet, les ventes de ces fourgons de transport de personnes se vendent très très peu en électrique. Il faut dire que le prix est rédhibitoire sans parler de l'autonomie ridicule. Ces véhicules ont eu leur heure de gloire il y a quelque temps, mais les ventes sont en forte baisse. N'avoir que la version 100% électrique devrait les réduire à 0 ou presque.

Est-ce que les clients réorientés sur un SUV resteront ? Si les clients de Berlingo/SpaceTourer, Combo/Zafira ou Rifter/Traveller veulent conserver un "ludospace", alors ils n'auront qu'à traverser la route et à aller chez un concurrent. Il reste encore pas mal de ces véhicules "fourgonettes aménagées". En occasion, ils pourraient être recherchés.

Chez Stellantis, les petits fourgons en version électrique annoncent 280 km WLTP mixte pour un prix de départ de 35 300 € (version pare-chocs non peints, etc.) ou 36 800 € en version Feel peu équipée.

Alors un adieu ou un au revoir ? Les fourgons de personnes vont-ils revenir avec une motorisation thermique plus efficiente ? Moins émettrice ? Euro7 ? L'avenir dira.

Pour résumer

Le groupe Stellantis a décidé de stopper la vente des versions thermiques des petits et moyen fourgons en version "passagers". Que du 100% électrique au programme.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.