Chine : Hawtai dans un trou d'air ?
par Joest Jonathan Ouaknine

Chine : Hawtai dans un trou d'air ?

Inexorablement, le marché chinois va se consolider. Les constructeurs qui ont du mal à suivre sont condamnés à terme. Après Hawtai.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Inexorablement, le marché chinois va se consolider. Les constructeurs qui ont du mal à suivre sont condamnés à terme. Après Gonow, la prochaine victime pourrait être Hawtai.

Pour rappel, Hawtai a débuté à la fin des années 90, comme partenaire de Hyundai pour les SUV et les 4x4. Il produit encore le Santa Fe première génération, dont il propose des versions remaquillées en Cayenne et en ix35. C'est l'un des rares constructeurs chinois a proposer un moteur diesel.

Hawtai n'arrive pas à grandir. Sa deuxième usine, en Mongolie Intérieure, ne produit pas grand chose. Il a le mérite d'essayer : partenariat avec Saab, diversification dans les grandes berlines, assemblage de kits en Russie par Derways... Mais ce sont à chaque fois des bides. Hawtai reste marginal sur le marché chinois. De janvier à mai, il a écoulé 32 269 véhicules. C'est 16% de mieux que l'an dernier. Néanmoins, c'est très loin des ténors du secteur. Surtout, il n'a pas la taille critique pour être financièrement rentable.

Il vient de dévoiler son XUV260, la version hybride de son clone d'ix35... Pour autant, ce n'est que l'e70 EV du précédent salon de Shanghai, avec de nouveaux autocollants. Cela fait bien longtemps qu'il n'a rien dévoilé d'inédit. Ce qui est rarement bon signe sur la santé d'une entreprise.

Crédit photo : Hawtai

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Inexorablement, le marché chinois va se consolider. Les constructeurs qui ont du mal à suivre sont condamnés à terme. Après Hawtai.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.