par Gautier Bottet

La Chine confirme les quotas électriques jusqu'en 2023

Depuis 2019, les constructeurs présents en Chine sont soumis à un système de quotas de ventes de véhicules électriques en Chine. Mais les objectifs ne seront finalement pas revus à la baisse. Le cap est mis sur 2023 et 18%.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Depuis 2019, les constructeurs présents en Chine sont soumis à un système de quotas de ventes de véhicules électriques en Chine. Mais les objectifs ne seront finalement pas revus à la baisse. Le cap est mis sur 2023 et 18%.

  • Poursuite de la montée en cadence de 2% par an
  • Prise en compte des spécificités des petits constructeurs et importateurs (moins de 2000 veh. / an)

Mis en place au forceps en 2019, le système des quotas de vente de véhicules électriques ou hybrides continue à se renforcer en Chine. Peu importe les difficultés du marché depuis deux ans et les impacts du coronavirus. Ce sera donc 2% de plus par an. Le système a débuté à 10% en 2019 et 12% cette année. Et les constructeurs devront donc atteindre 14%, 16% et 18% en 2021, 2022 et 2023. Un coup dur pour certains constructeurs déjà la peine, surtout avec un marché de l'électrique qui semble avoir plus de mal à reprendre que le marché total.

Les changements interviennent aussi pour les petits constructeurs et importateurs. Il faut vendre moins de 2000 voitures par an pour entrer dans ces critères. Ils bénéficient d'une exemption partielle, mais doivent néanmoins eux aussi abaisser leurs consommation. Sous peine de voir leurs volumes de ventes autorisés se réduire...

Rappelons que le pourcentage évoqué n'est pas réellement un pourcentage de ventes. Mais un système compliqué de crédits. Selon leur autonomie, les véhicules électriques ou hybrides rechargeables rapportent plus ou moins de crédits. Les hybrides simples sont désormais également pris en compte.

Un marché de vente de crédits existe par ailleurs. Ainsi un constructeur qui dépasse ses objectifs (typiquement le cas de marques spécialisées dans le véhicule électrique) peut vendre son excédent à un constructeur n'ayant pas atteint ses objectifs. Ce qui évite à ce dernier de s’acquitter de pénalités.

Lexique

  • NEV : New Energy Vehicle, véhicule nouvelles énergies (BEV + PHEV + FCEV)
  • BEV : Battery Electric Vehicle, véhicule électrique avec batterie
  • HEV : Hybrid Electric Vehicle, véhicule hybride
  • PHEV : Plug-In Electric Vehicle, véhicule hybride rechargeable
  • REEV : Range Extended Electric Vehicle, véhicule électrique avec prolongateur d’autonomie
  • FCEV : Fuel Cell Electric Vehicle, véhicule électrique avec pile à combustible

Notre avis, par leblogauto.com

Avec ce système, la Chine compte augmenter la part des électriques bien sûr, et réduire la consommation moyenne de ses véhicules. D'après la composition actuelle du marché cette moyenne est de 5,5 l/100 km. L'objectif est de descendre à 4,0 l/100 km en 2025. Question de pollution oui, mais aussi de dépendance énergétique...

Pour résumer

Depuis 2019, les constructeurs présents en Chine sont soumis à un système de quotas de ventes de véhicules électriques en Chine. Mais les objectifs ne seront finalement pas revus à la baisse. Le cap est mis sur 2023 et 18%.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.