par Frederic Papkoff

Chicago 2012 : Hyundai Elantra Coupé

Hyundai continue à s'installer sur le marché américain en s'adaptant aux coutumes locales. Pour la première fois, la famille Elantra se décline donc en une très américaine version coupé.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Hyundai continue à s'installer sur le marché américain en s'adaptant aux coutumes locales. Pour la première fois, la famille Elantra se décline donc en une très américaine version coupé.

Sur le segment des compactes, le marché américain possède une longue tradition de coupé tricorps, illustrée dans le temps par les Chevrolet Beretta ou Cobalt, Ford Focus ZX2 pour les constructeurs locaux, ou de façon plus suivie encore par la Honda Civic Coupé. Une Civic qui est déjà la cible privilégiée de la berline, et qui devient logiquement celle du coupé. Le coupé japonais est explicitement cité en exemple par Hyundai pour vanter l'habitabilité supérieure ou la consommation moindre de l'Elantra...

Une déclinaison privée de ses portes arrière qui reprend sans grande modification le style de la berline, sans chercher un dynamisme exacerbé. C'est qu'il ne faut pas non plus venir empiéter sur les terres du Veloster. Elle ne jouera d'ailleurs pas non plus la sportive joueuse avec sa mécanique, délaissant le moteur turbo apparu sous le capot de l'autre coupé compact de Hyundai...

On trouve ici le 1.8 atmosphérique de 148 ch qui fait les beaux jours de la berline, associé au choix à une boîte manuelle ou automatique. Six rapports dans les deux cas.

Lire aussi :

- Chicago 2012 : Hyundai Elantra GT

Source : Hyundai

Pour résumer

Hyundai continue à s'installer sur le marché américain en s'adaptant aux coutumes locales. Pour la première fois, la famille Elantra se décline donc en une très américaine version coupé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.