par Gautier Bottet

Chery trouve des repreneurs pour Qoros et Cowin

Les difficultés financières de Chery vont-elle s'alléger ? Sans doute puisque le constructeur vient de trouver de nouveaux investisseurs, et même repreneurs, pour Qoros, mais aussi pour Cowin.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Elle est loin l'époque à laquelle Chery figurait au sommet des ventes des marques chinoises. Dégringolade des ventes, échec des lancements de nouvelles marques, image de marque en berne, difficultés à s'imposer à l'export... La stratégie de Chery prend l'eau de toutes parts.

D'autant que l'échec du lancement de Riich et Rely en 2009 n'a vraisemblablement pas servi de leçon puisque Chery a participé au lancement de Qoros en 2013, avant de lancer Cowin en 2015. Et il se prépare à ajouter Exeed pour conquérir l'Europe en 2019...

Chery cède le contrôle de Qoros

Mais Chery vient donc de trouver un peu d'air. Tout d'abord avec la principale source de ses problèmes financiers : Qoros. En quête d'un investisseur depuis de longs mois, Chery a finalement trouvé bien mieux, un repreneur... Qui sera donc Baoneng, conglomérat actuellement surtout centré sur l'immobilier, dirigé par le milliardaire Yao Zhenhua, mais qui souhaite se développer vers l'automobile depuis quelques mois déjà.

Jusqu'à présent, Qoros était détenu à 50% par Chery, et 50% par Kenon Holding, via Quantum LLC. Baoneng va donc racheter 25% des parts à Chery, et 26% à Kenon. Devenant de facto l'actionnaire majoritaire à 51%. Une levée de fonds devrait suivre et pourrait encore diluer les parts des fondateurs. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été précisés, mais Chery espérait tirer 1,6 milliards de yuans de l'opération (200 millions d'euros).

Baoneng devrait mettre le cap sur les nouvelles énergies, mais l'avenir de la marque Qoros en elle même n'est pas garanti.

Cowin aussi...

Marque lancée en 2015 pour conquérir de nouveaux marchés, Cowin bat aussi de l'aile. Chery n'a plus les moyens de développer deux gammes de modèles en parallèle (Chery et Cowin), sur des territoires finalement très proches, voire identiques.

Chery a donc cherché également à revendre cette marque, et a trouvé un repreneur avec la municipalité de Yibin (Sichuan). La production sera donc déménagée, et l'entreprise sera renommée Yibin Cowin Auto en lieu et place de l'actuel Wuhu Cowin Auto (Wuhu est la base historique de Chery).

Les éléments publiés ne mentionnent pas les détails financiers, ni la part acquise par Yibin. Une part qui doit néanmoins dépasser les 50%, tandis que Chery a indiqué être prêt à céder 100% du capital à terme. D'autant que Cowin disposera de sa propre licence de production.

N'oublions pas que Chery est le partenaire de Jaguar Land Rover. Qui devrait donc apprécier le rétablissement de son associé...

Pour résumer

Les difficultés financières de Chery vont-elle s'alléger ? Sans doute puisque le constructeur vient de trouver de nouveaux investisseurs, et même repreneurs, pour Qoros, mais aussi pour Cowin.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.