par Gautier Bottet

Cadillac Escalade, une vraie Cadillac maintenant ?

Dans la foulée des Chevrolet Tahoe / Suburban et GMC Yukon, Cadillac dévoile son nouveau grand SUV Escalade. Pour sa cinquième génération, il renforce son identité pour être plus qu'une Chevrolet avec du chrome, du cuir et du bois...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

  • Planche de bord avec écrans 3 OLED

  • Système audio AKG avec 36 haut parleurs

  • Conduite "semi autonome" Super Cruise

Fleuron de la gamme de SUV de Cadillac, l'Escalade doit absolument renforcer son identité et cesser d'être considéré comme un clone des Tahoe / Suburban / Yukon. Ce qu'il reste dans les faits. Mais les efforts pour le différencier sont plus nombreux et visibles. A l'extérieur d'abord. L'avant comme l'arrière sont bien différenciés et répondent au gimmicks de style de la marque. Surtout, le flanc se différencie par le traitement du pied C. Il gomme le dessin plus caractéristiques du Tahoe pour  une esquisse de 3ème glace latérale avec un épais jonc chromé. Ou sur certaines versions une continuité tout en noir.

Et c'est encore mieux à bord. La précédente génération avait droit à sa propre planche, mais avec la figure imposée de ne pas changer de place les éléments structurants. L'Escalade semble ici plus libre. En particulier grâce à son ensemble d'écrans face au conducteur. Cadillac communique sur un ensemble de 48 pouces, en réalité un trio d'écrans OLED de 7"2, 14"2 et 16"9 pouces. Ce n'est pas la première fois que l'on voit un écran incurvé dans une voiture, mais c'est en revanche la première fois sur un modèle de série qu'un écran fait son apparition à gauche du volant. Petit détail, pour mettre en valeur cette technologie et sa finesse, le bloc écran comporte un logo Cadillac lumineux sur sa face arrière...

Cet écran illustre la volonté de charger l'Escalade avec des technologies inédites chez ses cousins. Et donc mieux l'ancrer dans sa marque. Ses écrans lui permettent par exemple de proposer une navigation avec réalité augmentée. Non pas sur un affichage tête haute mais dans l'écran face au conducteur. L'image de la route captée par la caméra avant est ici enrichie des informations de navigation. L'Escalade profite aussi d'un système audio signé par l'autrichien AKG. L'ensemble le plus perfectionné arrive avec pas moins de 36 haut parleurs, 3 amplis pour 28 canaux et en particulier des haut parleurs intégrés dans les appui-tête avant. Outre le nombre de haut-parleurs et la qualité du système, il apporte aussi quelques fonctions, comme la spatialisation des indication de navigation ("tournez à droite" viendra de la droite...) ou une individualisation du volume pour les passagers avant. Enfin, il profite de la conduite semi-autonome Super Cruise. Que Cadillac vient juste d'enrichir de la fonction de changement de file automatique sur simple engagement du clignotant (charge au conducteur de s'assurer qu'il peut effectivement changer de file).

Bien entendu, le Cadillac Escalade profite aussi de toutes les améliorations des Tahoe / Yukon : nouvelle suspension, amélioration de l'habitabilité, etc. Mais il ne retient que deux moteurs : V8 6.2 313 kW / 420 ch / 623 ch ou V6 Turbo diesel 207 kW / 277 ch / 623 Nm. Seule la longueur standard est présentée. Mais pas d'inquiétude, l'Escalade ESV devrait arriver dès le salon de New York.

Notre avis, par leblogauto.com

Les SUV de grand luxe se multiplient : Mercedes GLS, BMW X7... L'Escalade ne pouvait faire autrement que de hausser son propre niveau. On regrettera surtout que les sièges de second rang n'aient pas profité d'un peu plus de soin dans leur aspect comme leurs fonctionnalités...

Pour résumer

Dans la foulée des Chevrolet Tahoe / Suburban et GMC Yukon, Cadillac dévoile son nouveau grand SUV Escalade. Pour sa cinquième génération, il renforce son identité pour être plus qu'une Chevrolet avec du chrome, du cuir et du bois...

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.