par Frederic Papkoff

Cadillac CTS-V, feu vert pour le break

Malgré ses difficultés, GM compte quelques récents produits aux qualités reconnues et à fort potentiel d'image. La Cadillac CTS en fait partie, et plus encore la version de pointe V. Une version qui devrait rapidement être déclinée sur le break…

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Malgré ses difficultés, GM compte quelques récents produits aux qualités reconnues et à fort potentiel d'image. La Cadillac CTS en fait partie, et plus encore la version de pointe V. Une version qui devrait rapidement être déclinée sur le break…

La CTS est l'arme de conquête de Cadillac pour prendre une plus grande envergure internationale (encore une nouvelle arme devrait on dire après les précédents échecs) : berline, break, coupé, version sportive, moteur diesel. Elle multiplie les offres pour séduire les clients plus habitués des grosses allemandes ou même japonaises. Avec le moteur de la ZR1, la CTS-V est une offre de choix dans le segment. Pas de quoi faire de gros volumes, mais assurément un vecteur d'image dont Cadillac compte profiter en déclinant une version break, aux côtés des berline et coupé pareillement motorisées.

Le modèle ne fera assurément pas beaucoup de volume, mais ce n'est pas son but. Aux Etats-Unis, les breaks sportifs ne sont pas très prisés, en témoigne l'échec total de la Dodge Magnum. L'idée est surtout de venir affronter les allemands sur leur terrain en Europe, et en particulier sur le marché Allemand, friand de breaks, pour renforcer peu à peu l'image chancelante de Cadillac en Europe

Pour résumer

Malgré ses difficultés, GM compte quelques récents produits aux qualités reconnues et à fort potentiel d'image. La Cadillac CTS en fait partie, et plus encore la version de pointe V. Une version qui devrait rapidement être déclinée sur le break…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.