par Joest Jonathan Ouaknine

Brève rencontre: Valiant

L'automobile Australienne, c'est Holden (GM) et Ford. Le troisième "grand" US, Chrysler, n'était évidemment pas resté les bras croisés. Dans les années 60-70, il avait même créé une marque avec des modèles spécifiques pour l'ile-continent, Valiant. Cette marque n'a pas survécu à la crise pétrolière.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Chrysler s'est installé dés 1931 en Australie, comme simple importateur. En 1951, la marque racheta le carrossier TJ Richards, afin d'assembler des voitures en CKD. En 1957, premier modèle spécifique: la Royal. Suite au rachat de Simca, Chrysler Australia assembla également des Aronde!

En 1960, la "petite" Plymouth Valiant débarque. Plus moderne que l'Holden EK et plus fiable que la XK, c'est un carton. Dés 1963, une Valiant avec de nombreux composants spécifique est produite, l'AP5 (Australian Production.) En 1966, Chrysler s'offre une vraie usine, à Tonsley Park.

En 1967, la Valiant VC s'éloigne carrément de sa cousine US. Comme l'année précédente, Chrysler s'est offert Rootes, des Valiant VC seront rebadgées Humber pour le marché Anglais. Sans succès. En revanche, les Valiant seront exportées en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud.

Valiant récupère un projet mort-né de 6 cylindres en ligne 4,3l pour utilitaire. Il est rebaptisé "Hemi" et produit en 1970. 1971 voit la sortie du coupé Valiant Charger. Grâce à une batterie de Weber, le "six pack" développera jusqu'à 302ch. Seule ombre au tableau: une boite manuelle 3 rapports!

Valiant subit la crise pétrolière et l'arrivée des Japonais. Il veut se refaire avec la Centura, une Chrysler 180 rebadgée. A cause des essais nucléaires, la France est sous embargo et la Centura n'arrive qu'en 1978. Trop tard. En 1981, Chrysler vend Valiant à Mitsubishi.

A lire également:

Brève rencontre: Mazda Roadpacer

Mitsubishi Australie: on ferme!

Pour résumer

L'automobile Australienne, c'est Holden (GM) et Ford. Le troisième "grand" US, Chrysler, n'était évidemment pas resté les bras croisés. Dans les années 60-70, il avait même créé une marque avec des modèles spécifiques pour l'ile-continent, Valiant. Cette marque n'a pas survécu à la crise pétrolière.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.