Lancer le diaporama
Brabus Crawler
+48
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Brabus Crawler : pour s'éclater sur les dunes

Brabus fait partie des préparateurs les plus réputés au monde, bien connu pour les transformations démoniaques des Mercedes. A l’occasion de leur 45e anniversaire, ils ont dévoilé un étonnant véhicule tout-terrain, le Crawler.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger
Podcast Men's Up Life
 

Création originale et châssis maison

Brabus fait dans la démesure, on le sait. Et ils aiment bien le chiffre 900, puisque de nombreux modèles de la gamme Mercedes transformés par leurs soins ont reçu l’appellation « Brabus 900 » ou « Brabus 900 Rocket edition » qui correspond aux 900 chevaux que développent les mécaniques modifiées. C’est le cas notamment du SUV GLE 63S ou du Classe G, qui sont poussés par un V8 Biturbo, ou, encore mieux, par le V12 biturbo qui siège dans les entrailles de la Classe S 65 AMG.

Mais si vous trouvez justement que le Classe G 900 Rocket edition est encore trop sage en terme de 4x4, et bien…offrez-vous le buggy ! Attention, il ne s’agit pas à proprement parler d’un G63 transformé même s’il en reprend la face avant caractéristique, qui a décidément la côte en ce moment, comme en témoigne la « création » de Will.I.Am. Non, pour la première fois, Brabus s'émancipe d'un modèle de base Mercedes et a en effet développé son propre châssis, non homologué pour la route et destiné uniquement au hors-piste.

Du carbone et des tubes

Ce buggy est musculeux et imposant, avec 4,62 mètres de long pour 2,10 mètres de largeur et 2,33 mètres de hauteur. Le tout nouveau châssis du BRABUS Crawler est doté d'un cadre en tube d'acier à haute résistance, peint intégralement en rouge, et d'une carrosserie ouverte à quatre places en fibre de carbone apparente. Le BRABUS Crawler ne comporte ni portes ni fenêtres à l'avant, sur les côtés et à l'arrière. Au lieu de cela, un panneau de toit en fibre de carbone monté sur la cellule de sécurité en acier renforce l'intégrité de la voiture et « offre une excellente protection solaire » dixit Brabus. Le carbone est très présent, qu’il s’agisse du capot, des ailes, des passages de roues ou des panneaux de soubassement qui associent aluminium et carbone/kevlar. À l'arrière, le look sportif n’est pas oublié avec un aileron qui trône sur le toit et qui est également en carbone. Cela permet, malgré les dimensions de l’engin, de limiter le poids qui est tout de même de 2065 kilos.

Animé par un V8 biturbo BRABUS Rocket 900 de 4,5 litres produisant 900 chevaux et 1250 Nm de couple, ainsi qu’une boite de vitesses à 9 rapports, il annonce 3s.4 pour le 0 à 100 Km/h et 160 Km/h en vitesse de pointe, limitée en raison de l’utilisation de pneus tout-terrain.

Le Crawler reçoit des amortisseurs d'amortissement et réglables en hauteur avec une garde au sol de 53 centimètres maxi, des roues forgées BRABUS Monoblock HD de 20 pouces ainsi que des entretoises en aluminium développées spécifiquement pour ce tout nouveau modèle.

Navigation décoiffante

A l’intérieur, Les sièges de course entièrement en carbone accueillent jusqu'à trois passagers. Assortissant l'aspect distinct du cadre tubulaire robuste, les designers ont recouvert chaque siège de Silvertex rouge - un tissu de haute technologie adopté de la gamme BRABUS Marine de bateaux de sport haute performance qui offre une protection contre la décoloration de sa couleur au soleil.

Le BRABUS Crawler est équipé d'un système de navigation GPS, placé discrètement devant le siège du copilote, brabus fournissant sur demande un matériel cartographique numérique spécialement compilé selon les besoins et les usages de l’utilisateur. Les éléments anodisés rouges autour de l'intérieur tels que les pédales, les repose-pieds et les supports d'unité GPS en aluminium de haute qualité entretiennent le contraste avec les éléments en carbone. Pour la communication entre les membres d'équipage individuels, le BRABUS Crawler dispose d'un système de communication bidirectionnel qui peut être utilisé avec les interphones dédiés intégrés dans les quatre casques en carbone BRABUS inclus ou d'autres casques.

 

Pour l’instant, la production est limitée à 15 exemplaires, ce qui promet des prix aussi stratosphériques que le couple des moteurs. Avec peut-être une version au Dakar ? Quelque chose nous dit qu'une grosse partie de ces bolides devrait se retrouver aux mains de riches amateurs des dunes du Moyen-Orient.

Pour résumer

Le préparateur allemand Brabus sort des sentiers battus et propose une nouvelle bombe de 900 chevaux, le Crawler, un buggy animé par un V8 biturbo et à la gueule de Classe G qui permet cette fois-ci de s'aventurer sur les dunes...de quoi frimer à Dubaï ou dans les environs de Jeddah ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos