par Gautier Bottet

Borgward en faillite, c'est la fin

On parle souvent des marques qui se créent en Chine, mais d'autres disparaissent aussi. C'est à présent le cas de Borgward. La marque germano-chinoise relancée à grands frais en 2015 a été placée en faillite.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

  • Marque relancée en 2015 par Foton

  • Revendue en 2018 au loueur chinois Ucar

Borgward fut un temps la marque allemande la plus importante en termes de volumes, avant une faillite retentissante en 1963. En 2015, le vieux rêve de Christian Borgward, petit-fils du fondateur Carl  Borgward prend forme, avec l'aide du constructeur chinois Foton, lui même affilié à BAIC. Tout se passe en Chine, mais on nous promet rapidement un retour en Europe, par l'importation, et même la production dans la ville d'origine de Brême. Après une présentation au salon de Francfort en septembre 2015, les débuts sont plutôt flatteurs en 2016 et 2017. Les exportations débutent même. Mais les difficultés du marché chinois en 2018 font plonger les ventes. Les lourdes pertes associés à la réorganisation en cours du groupe BAIC poussent à la vente.

C'est le loueur chinois Ucar qui rachète donc Borgward. Comme ce fut le cas pour Qoros, l'opération semble doper les ventes, via l'acquisition de la production pour les besoins de la flotte de la nouvelle maison mère... Les ventes flirtent avec les 50 000 unités en 2019. Mais le soufflé retombe vite. L'arrivée du petit BX3 ne peut pas grand chose à une marque à l'image déjà ternie par les difficultés, et des produits trop classiques. La marque s'effondre totalement en 2020 et ne se relève pas. 8700 unités écoulées sur l'année. Et sur le début de 2021, la marque est encore en chute de 41% avec 2627 unités en 5 mois. C'est donc l'heure de la faillite pour la marque...

Notre avis, par leblogauto.com

Surpeuplé, le marché chinois est exigeant. Il faut une marque certes, mais cela ne suffit pas. Pour être vu des clients, il faut des produits qui sortent du lot, soit par leur style, soit par leur qualité. Sans compter l'effet nouveauté. Avec 4 SUV sans caractère particulier lancés en l'espace de 6 ans, Borgward était loin du compte...

Pour résumer

On parle souvent des marques qui se créent en Chine, mais d'autres disparaissent aussi. C'est à présent le cas de Borgward. La marque germano-chinoise relancée à grands frais en 2015 a été placée en faillite.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.