par La rédaction

Bob Lutz, le mauvais joker?

Bob Lutz est

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Bob Lutz est

encore mont aux avant-postes pour dfendre les produits GM. Depuis sa

nomination au poste de Vice Prsident du dveloppement produit les doigts de la

main ne suffisent pas pour compter le nombre dinterventions de ce genre. Il

faut dire que derrire les produits GM, cest la rputation de toute une vie

qui est en jeu. Adul par tout le gotha automobile, des critiques Wall Street

lors de sa nomination ce poste, beaucoup se demandent aujourdhui sil est la

hauteur de la tache ?

Les faits leur donnent raison. Les derniers produits lancs sous Bob Lutz nont pas convaincu. Le premier lanc sous son autorit, la Pontiac G6 russit lexploit de se vendre moins bien que celle quelle remplace, la Pontiac Grand Am, best-seller de la marque. Lors de son lancement, Bob Lutz na pas hsit comparer la G6 la BMW Srie 3. Mal lui en a pris, les journalistes lont pris au mot et le match entre les deux protagonistes a tourn au vinaigre pour la Pontiac G6 tel point que Bob Lutz a appel les journalistes pour les tancer.

La Pontiac GTO, autre bb de Lutz est un autre exemple. Ramen dAustralie en messie, celle qui avait t prsente comme un exemple pour les ingnieurs amricains, na pas convaincu les aficionados du label GTO qui lont trouve trop timide stylistiquement et trop chre. La moisson des checs continue avec la Buick La Crosse qui na pas russi soutenir la comparaison avec les concurrentes japonaises en dpit de qualits bien suprieures sa devancire. On passera sous silence les nouveaux SUV qui font le gros des ventes chez GM. Loffensive tant attendue sest solde par une attaque de clones qui ne parviendra pas convaincre les clients amricains lheure o les motorisations hybrides sont la mode. Cest donc un chec pour lactif septuagnaire qui na pas hsit lancer son blog en janvier dernier pour passer outre la machine journalistique et convaincre directement le consommateur.

Il faut pourtant relativiser ces checs, car lorsque Bob Lutz a pris la barre, le dpartement produit nexistait quasiment plus. Son prdcesseur, Ron Zarella, lavait rduit ltat de poussire. A Detroit seuls les gourous du marketing avaient droit la parole et leur volont de combler toutes les niches du march lie une mconnaissance totale du produit automobile avait dbouch sur des aberrations roulantes comme le Pontiac Aztec. Il a donc fallu dabord Bob Lutz reconstruire le dpartement produit et redonner aux ingnieurs un nouvel espoir. Il est prfrable de voir les derniers modles comme des modles de transition et laisser le temps Bob Lutz de restructurer la gamme car on ne refait pas une gamme dun coup de baguette magique.

Rick Wagoner la bien compris et dfend rgulirement les dcisions prises par Bob mme si lors de runions internes, il nhsite pas se moquer des prvisions commerciales de Lutz comme il la fait lors dune runion laquelle participait le magazine conomique amricain Fortune : les prvisions de Bob, vous les divisez par deux et vous avez le potentiel du march.

Pour résumer

Bob Lutz est

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.