par Gautier Bottet

BMW et JLR s'associent sur l'électrique

Depuis plusieurs semaines, ou mois, on promet JLR à un rachat par un autre constructeur, souvent PSA ou Renault. Cette perspective pourrait ici s'estomper, via un accord de coopération signé avec BMW. Un accord qui couvre la conception commune de composants pour les véhicules électriques.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Les coûts de développement des véhicules électriques pèsent lourdement sur la comptabilité des constructeurs, avec pour le moment un retour sur investissement trop faible. Dans sa situation financière, JLR avait bien besoin d'aide pour partager les coûts, mais Tata ne semblait pas disposé à se séparer de ce joyau. L'accord avec BMW viendra donc réduire la facture, sans comporter aucun volet d'échange de capital.

Les deux groupes vont donc coopérer sur le conception de la prochaine génération de mécaniques électriques. La base sera de fait le moteur électrique du prochain BMW iX3. Un nouveau moteur n'utilisant pas de terres rares, et comprenant en un seul ensemble moteur, transmission et électronique de contrôle.

L'avis de Leblogauto.com

Via cet accord, JLR trouve une partie de ce dont il avait besoin et réduira donc ses investissements pour les prochains modèles électriques. Un accord qui pourrait ouvrir la porte à d'autres champs d'application ? Et préserver son indépendance ?

Pour résumer

Depuis plusieurs semaines, ou mois, on promet JLR à un rachat par un autre constructeur, souvent PSA ou Renault. Cette perspective pourrait ici s'estomper, via un accord de coopération signé avec BMW. Un accord qui couvre la conception commune de composants pour les véhicules électriques.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.