par La rédaction

Bilan et plan : le patron de McLaren Automotive fait le point

Depuis son retour aux affaires et voitures homologuées pour la route, en 2011 déjà avec la MP4-12C, la montée en puissance et en cadence de McLaren Automotive est incontestable, le constructeur britannique ambitionnant de continuer à se faire une place sur ce segment particulier. Son grand patron fait le point.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Depuis son retour aux affaires et voitures homologuées pour la route, en 2011 déjà avec la MP4-12C, la montée en puissance et en cadence de McLaren Automotive est incontestable, le constructeur britannique ambitionnant de continuer à se faire une place sur ce segment particulier. Son grand patron fait le point.

Le catalogue du constructeur de Woking s'articule aujourd'hui autour de nombreux modèles regroupés sous différentes familles, le porte-drapeau étant évidemment la supercar hybride P1.

Mike Flewitt, le patron de McLaren Automotive, a accordé un entretien (dans son intégralité) à un média entre bilan et plan. Au terme de l'exercice en cours il prévoit un volume quasiment multiplié par deux à environ 3000 unités.

Dans un futur proche, Mike Flewitt promet également un nouveau plan produits avec un autre élargissement de la gamme, nouvelles plateformes et l'introduction plus généralisée de l'hybridation, plutôt que l'hybride rechargeable, d'ici à la fin de la décennie (le dernier calendrier en date ciblait davantage 2025). De quoi pour le groupe offrir une gamme moyenne plus basse d'émissions de CO2 et de niveaux de consommation.

A noter aussi que sur le plan commercial, le nombre de concessionnaires officiels McLaren Automotive progressera évidemment en parallèle pour osciller autour de cent dans les prochaines années.

A signaler enfin que dans ce plan produits, finalement assez flou encore aujourd'hui, Mike Flewitt n'évoque pas, encore, la possibilité de lancer une héritière à la P1. Certains souffleront en constant aussi que l'homme fort du constructeur britannique n'évoque pas non plus l'incontournable SUV...

Source : Automotive News Europe.

Crédit illustration : McLaren Automotive.

Pour résumer

Depuis son retour aux affaires et voitures homologuées pour la route, en 2011 déjà avec la MP4-12C, la montée en puissance et en cadence de McLaren Automotive est incontestable, le constructeur britannique ambitionnant de continuer à se faire une place sur ce segment particulier. Son grand patron fait le point.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.