par Bernard Fournol

Bilan 2018: Honda

2018 restera comme une année morose pour Honda. En recul sur ses deux plus gros marchés, la Chine et les Etats Unis, le constructeur subit également des revers en Inde, en Indonésie ou en Malaisie. En Europe, Honda reste au plus bas, à moins de 0.9% du marché. A contrario, le constructeur réalise de bons scores dans l’archipel et dans les bastions historiques et de proximité que sont l’Australie, Taïwan ou le Vietnam.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Même si la Civic reste le best-seller de la marque, le CR-V apparaît comme le modèle phare de Honda, tant son succès est partagé sur les 5 continents. Les autres véhicules de la gamme, connaissent des fortunes diverses. Le HR-V, plébiscité en Amérique du Sud, ne connait ailleurs qu’une carrière modeste. La Fit ne fait plus recette dans son pays, ni en Amérique du Nord. Par contre elle sauve la mise du constructeur en Europe ou les compacts font encore la loi. Les locomotives historiques que sont les Accord et Civic, continuent à faire du volume. Appréciées en Asie, elles sont devenues trop grosses pour l’Europe alors qu’aux Etats Unis, elles dévissent dans le sillage d'un segment en perte de vitesse. Les petites voitures, Kei Car au Japon ou Amaze en Inde sont appréciés localement. Enfin les motorisations hybrides, déjà incontournables au Japon, progressent aux Etats Unis comme en Chine.

Amérique du Nord, plus que jamais des SUV

Avec une chute des ventes de 2.2% sur l’année, dans un marché en légère hausse de 0.3%, Honda of America marque le pas. A contrario, la petite baisse de 0.9% des ventes au Canada permet au constructeur de maintenir ses positions dans un marché qui se contracte de 2.6%. Un constat voisin peut être fait au Mexique ou Honda recule moins que le marché.

SUV, modèles électrifiés et Acura font une bonne année, alors que les classiques marquent assez nettement le pas.

La fermeture 5 mois durant de l’usine mexicaine de Celaya, inondée en juin, a perturbé la production du HR-V, et très affecté celle de la Fit, produite sur ce seul site. 50 000 Honda de moins construites, ce sont des milliers de ventes perdues. Mais le manque de Fit, un modèle déjà en perte de vitesse, n’explique que partiellement les résultats en baisse de 2.8% de la marque Honda aux Etats Unis. Les Civic et Accord, non impactées par l’inondation, sont en fort recul, de 13.7% et de 9.8%. Le cas de l’Accord est symptomatique. Lancée en fanfare en juillet 2017, encensée par un "American" et un "Canadian Car of the Year", le modèle est déjà en forte baisse. Les Compacts et les Midsize déclinent et demain appartient aux SUV. Même au Canada, ou elle est tête des ventes depuis 21 ans, la Civic est en train de se faire rattraper par le CR-V. Au final, seules les alternatives Insight ou Clarity donnent un peu d’espoir au segment des berlines.

La bonne nouvelle vient du côté d’Acura. Présenté en début d’année et arrivée en concession il y a 6 mois, le RDX est un succès commercial. A contrario la NSX qui avait trouvé 630 clients sur le continent Nord-Américain n’en a séduit que 217 cette année.

Amérique du Sud, au pays du HR-V

Dans un marché brésilien en forte hausse de 13.7%, Honda ne réussit qu’à préserver ses acquis. A la 8ème place des constructeurs, Honda occupe une part de marché de 5.33%. La Fit, 27359 exemplaires vendus et la Civic 25942 unités sont au coude à coude. Mais le modèle le plus vendu demeure le HR-V avec 47959 ventes. Depuis sa commercialisation en 2015, plus de 200 000 HR-V ont trouvé preneur au Brésil. Même succès en Argentine pour ce modèle, qui, avec 7814 exemplaires écoulés et 78.5% des ventes, éclipse toute la gamme! Les autres modèles sont à la dérive et le constructeur en chute libre de près de 45% sur le marché argentin.

Zone Asie Pacifique

Chine, faute de CR-V, la Civic en tête

Pour la première fois depuis deux décennies, les ventes de véhicules particuliers en Chine sont en baisse. Dans ce contexte, l’année de Honda reste honorable, mais elle est décevante, quand son rival Toyota, à +14.3%, lui passe devant. Cette baisse de régime doit beaucoup au CR-V, dont les ventes ont été suspendues durant plusieurs mois. Un sérieux contretemps qui a coûté plus de 50 000 ventes à Honda. Les classiques Accord et Civic ont pris le relais. Cette dernière, en progression de plus de 25% sur l’année, est devenue la première Honda à dépasser les 200 000 exemplaires immatriculés dans l'année en Chine. Elle pointe à la dix-neuvième place des ventes, soit dix places de mieux comparé à 2017.

Fortement impactées par le conflit économique sino-américain, et l'application de droits de douanes de 40%, les ventes d’Acura ont été divisées par deux.

En 2019, le marché chinois devrait être porté par les modèles électriques et hybrides dont les ventes ont explosé en 2018, +62%. Aux côtés des versions hybrides des modèles de la gamme, Honda compte répondre à cette forte demande en s'appuyant sur l'Everus VE-1, un HR-V électrique et un second modèle dans le courant de l'année. Côté Acura, le SUV RDX sera assemblé en Chine.

Japon, la N-Box n°1 des ventes

Comme l’américain, le marché japonais affiche une petite hausse, de 0.7% dans l’archipel. Un chiffre qui masque une réorientation vers toujours plus de K-Car. Leurs ventes grimpent de 4,4% et Honda en profite pour imposer une fois de plus sa N-Box en tête des ventes, avec 241 870 unités immatriculés. Les ventes du constructeur augmentent de 7.7% sur le seul segment K-Car. S’agissant des plus de 660cm3, Honda maintient ses positions. Le constructeur baisse de 1.1%, le marché de 1.3%. Attendue dans le courant de l'année, la Fit de 4ème génération devrait permettre à Honda de revenir sur le marché des voitures de plus de 3m40. De quoi compenser le déclin prévisible de la N-Box.

Déceptions en Asie

Si le marché chinois a connu son premier accident, le sud-est asiatique est resté très bien orienté, progressant de +6% en Inde, à + 19.1% en Thaïlande. Honda n'en a pas tiré profit. Dans les pays ou le constructeur vends plus de 100 000 unités par an, il n'a pas suivi le rythme de la croissance et a perdu des parts de marché. Son best-seller City, un dérivé 4 portes de la Jazz, n'a plus la côte. A contrario la très compacte Amaze qui associe dorénavant transmission CVT et moteur Diesel 1.5 litres, est un succès en Inde. Bien que commercialisée depuis le printemps seulement, elle représente déjà près de 40% des ventes du constructeur. La Brio, sa cousine à 5 portes, qui tient la haut de l'affiche en Indonésie, ou en Thaïlande, s'est fait attendre toute l'année.

Les bonnes nouvelles viennent de marchés moins importants, mais néanmoins incontournables comme le Pakistan, Taiwan ou le Vietnam. Au pays du SuperCub, le mythique deux roues a permis a Honda d'acquérir une popularité sans pareil. Les voitures de la marque semblent bénéficier de l'aura du petit mono 4 temps. Les ventes ont plus que doublé en un an au Vietnam

En Australie, ou les ventes de voitures neuves ont chuté de 3%, Honda affiche une belle progression de 10,1% et accède ainsi au Top 10. Ici comme ailleurs les SUV sont en pointe et les berlines en baisse. 16,107 CR-V ont été immatriculés, soit près du tiers des ventes de Honda.

Europe, un petit marché

Dans un marché EU+EFTA stable à -0.04%, Honda est en baisse de 3.4%. Comparé à l'an passé, ou le constructeur avait perdu près de 12%, la glisse est contenue. Ce qui n'empêche pas la part de marché de Honda de passer sous la barre des 0.9%. Une arrivée tardive de la 5ème génération du CR-V, un HR-V à la carrière en demi-teinte, une Civic qui n’a plus rien d’une compacte et une gamme sans hybride, les temps sont durs pour Honda Europe. C'est l’astucieuse mais vieillissante Jazz qui sauve les meubles, notamment en Angleterre ou elle fait 40% des ventes de la marque ! Pas de quoi pour autant maintenir le niveau de vente. Afin ne pas perdre le contact avec le marché, le constructeur use et parfois abuse des immatriculations tactiques, en France et en Allemagne notamment. Ainsi dans l’hexagone les ventes à loueurs de courte durée, les immatriculations faites par le constructeur et le nombre de véhicules de démonstrations ont explosé, passant de 26.6% en 2017 à 47.7% en 2018 !

Pour 2019, le constructeur mise sur le CR-V, son outsider depuis 20 ans, notamment en version hybride. L'arrivée de nouvelles motorisations sur le HR-V devrait conforter son niveau de vente, alors que la Civic "made in England" vie dans l'expectative du Brexit.

Les nouvelles Jazz et Urban EV n'arriveront qu’en fin d'année 2019. Deux modèles essentiels en 2020, avec l'arrivée de la réglementation CAFE 2021. Honda devra alors respecter l'objectif de 96.6g/CO²/km qui a été assigné à la moyenne des véhicules vendus. Les petites et électriques devront compenser les ventes de CR-V!

Via Marketlines et carsalesbase

Pour résumer

2018 restera comme une année morose pour Honda. En recul sur ses deux plus gros marchés, la Chine et les Etats Unis, le constructeur subit également des revers en Inde, en Indonésie ou en Malaisie. En Europe, Honda reste au plus bas, à moins de 0.9% du marché. A contrario, le constructeur réalise de bons scores dans l’archipel et dans les bastions historiques et de proximité que sont l’Australie, Taïwan ou le Vietnam.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.