Lancer le diaporama
BAIC présente le Beijing X7 1
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

BAIC présente le Beijing X7

Issu du concept Yao (耀), le Beijing X7 est le troisième modèle de la nouvelle marque de BAIC. Reposant sur une toute nouvelle plateforme, il sera aussi le premier modèle du groupe chinois à proposer une motorisation hybride rechargeable.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

  • Nouvelle plateforme BMFA

  • Moteur essence ou hybride rechargeable

BAIC continue à développer sa marque Beijing. Peu à peu les nouveaux modèles intègrent la gamme, et disparaissent de celles de BJEV ou Senova. Ce Beijing X7 remplace donc au final le Senova X65. Troisième modèle de la nouvelle gamme, il est aussi le premier à employer la plateforme BMFA. Une plateforme modulaire, et multi-énergie.

Il s'agit d'un modèle du segment D, à 5 places. Avec 4710 mm de long et 1892 mm de large (1715 de haut / 2800 d'empattement), il rivalisera ainsi avec les Haval H7 ou Trumpchi GS5.

Par rapport aux autres modèles portant la marque Beijing (SUV X3 et berline U7), le X7 allège la face avant. Il garde l'identité des phares étirés et prolongés par un jonc chromé sur toute la largeur. En revanche la calandre se veut moins imposante. Elle passe en partie basse et la quantité de chromes est sérieusement réduite. Notons les poignées de portes rétractables, toutefois absentes de certains prototypes observés.

Comme toujours sur les modèles chinois, ces dimensions assez confortables ne s'accompagnent pas d'une débauche de puissance. Il se contentera ainsi d'un 4 cylindres 1.5 Turbo de 124 kW / 169 ch. Un moteur associé à une boîte manuelle 6 rapports ou surtout à double-embrayage à 7 rapports. Une variante hybride rechargeable est également annoncée. Elle ajoutera un moteur électrique pour une puissance totale de 220 ch. Notons qu'il s'agit de la première voiture de BAIC en hybride rechargeable.

Pour l'heure, aucune version 100% électrique n'est annoncée. Sans doute pour ne pas faire d'ombre au lancement au Arcfox α-T du même groupe... Mais BAIC étant l'un des constructeurs les plus présents sur ce marché, cela pourrait changer.

En matière d'équipements, les modèles chinois n'ont plus vraiment à rougir de la comparaison avec les modèles européens ou japonais. Outre la classique dotation en écrans, il propose une fonction d'interphone interne, la reconnaissance faciale du conducteur, et des aides à la conduite au niveau avec par exemple stationnement automatique et la conduite semi-autonome de niveau L2 (régulateur de vitesse adaptatif Stop&Go + centrage dans la voie).

Notre avis, par leblogauto.com

Les segments supérieurs ne font plus peur aux constructeurs chinois, en particulier s'agissant de SUV. Avec ce X7, BAIC montre des arguments plutôt sérieux, avec une technologie à jour, et en prime un style moins caricatural du fait de la réduction des chromes...

Pour résumer

Issu du concept Yao (耀), le Beijing X7 est le troisième modèle de la nouvelle marque de BAIC. Reposant sur une toute nouvelle plateforme, il sera aussi le premier modèle du groupe chinois à proposer une motorisation hybride rechargeable.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos