par Thibaut Emme

Aventador LP 780-4 Ultimae : l'adieu au V12 atmo

Dépêchez-vous si vous n'avez pas encore le V12 atmosphérique dans votre garage. Lamborghini présente l'Aventador LP 780-4 Ultimae. Enterrement de première classe.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Pour ce qui est le dernier tour de piste d'une icône de l'automobile, Lamborghini donne à son V12 un écrin sous forme d'Aventador. 600 unités seulement seront produites : 350 coupés, et 250 roadsters. Le V12, monté longitudinalement à l'arrière (Longitudinale Posteriore), développe 780 chevaux à 8 500 tours/minute. Le couple est envoyé en permanence aux quatre roues. On  a donc une LP 780-4.

Avec 780 chevaux, ce V12 atmo est 40 chevaux plus puissant qu'une Aventador S, et même 10 chevaux de plus que l'Aventador SVJ. Le couple maximal est de 720 Nm à 6 750 trs/min. La Lambo' ne met que 2,8 secondes pour le 0 à 100 km/h, 8,7 secondes pour le 0 à 200 km/h et atteint une vitesse maximale pour le coupé de 355 km/h. Selon Lamborghini, cette Aventador LP 780-4 Ultimae est l'alliance des performances de la SVJ, l'agilité de la S et le style de l'Aventador "tout court".

Evidemment, elle reprend la monocoque carbone habituelle et sa carrosserie reprendre énormément d'élément en carbone aussi. Au final, elle pèse 1 550 kg à sec. C'est 25 kg de moins que la S et presque le même poids que la SVJ. Avec le petit surplus de puissance, cette LP 780-4 affiche le même rapport poids/puissance que la SVJ soit 1,98 kg/ch.

Le meilleur de chaque version d'Aventador

Grâce à son "poids plume" (pour la bestiole), la voiture peut freiner de 100 km/h à l'arrêt complet en moins de 30 m. Elle conserve aussi les quatre roues directrices introduites avec l'Aventador S.

Dans les petites différences esthétiques, on pourra noter un bouclier avant retouché qui génère plus d'appui pour une "incisivité" comparable à la SVJ selon Lamborghini. La répartition du couple est majoritairement vers l'arrière. Cela permet un comportement légèrement survireur à l'accélération. Evidemment, l'électronique surveille tout cela avec un ESC qui adapte le contrôle de "traction" à différents cas d'adhérence, mais aussi le Lamborghini Dinamica Veicolo Attiva (LDVA) qui gère toutes les réponses électroniques pour que le châssis, le moteur, etc. soient toujours optimisés à l'instant t.

L'aileron arrière possède trois positions : fermé, performance maximale et direction maximale. L'électronique va décider quelle est la meilleure position en fonction de la vitesse, mais aussi du mode de conduite sélectionné : STRADA, SPORT et CORSA. Un mode supplémentaire existe : le mode EGO. Il porte bien son nom puisqu'il laisse la liberté totale au conducteur de choisir ses paramètres.

600 modèles uniques...

L'Aventador LP 780-4 Ultimae est disponible en 18 couleurs "de série", mais également plus de 300 couleurs à la demande (programme "ad personam"). De quoi avoir une Ultimae "unique". Surtout, chacune aura une plaque numérotée.

La Lamborghini LP 780-4 Ultimae sera dévoilée en première mondiale au Goodwood Festival of Speed qui se déroule cette semaine. Le coupé arbore une carrosserie bi-ton "gris-sur-gris" avec des lignes et des détails en Rosso Mimir. La version roadster est présenté en bi-ton bleu : Blu Tawaret et Blu Nethuns. Le toit amovible est en carbone noir super brillant.

Les prochaines générations de Lamborghini n'auront plus de V12 atmosphérique. L'électrification (hybride puis 100% électrique) aura raison de cette diva de l'automobile d'exception.

Pour résumer

Dépêchez-vous si vous n'avez pas encore le V12 atmosphérique dans votre garage. Lamborghini présente l'Aventador LP 780-4 Ultimae. Enterrement de première classe.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.