par Elisabeth Studer

Royaume-Uni : déploiement des autoroutes sans BAU temporisé

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi la suspension de l'extension de son réseau d'autoroutes "intelligentes" sans bande d'arrêt d'urgence. Une mesure temporaire en vue de prendre le temps d'approfondir l'évaluation de leur sécurité, laquelle a été mise en cause après plusieurs accidents mortels.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Une pause pour analyser la sécurité des voies sans bande d'arrêt d'urgence

Selon un communiqué du ministère des Transports britannique, cette pause suit les recommandations d'une commission parlementaire. Elle doit permettre d'analyser durant cinq années la sécurité des voies sans bande d'arrêt d'urgence introduites avant 2020.

38 décès entre 2014 et 2019

Selon les médias britanniques, le réseau routier britannique comprend environ 600 kilomètres (375 miles) d'autoroutes "intelligentes", dont 375 km (235 miles) sans bande d'arrêt d'urgence. 38 personnes au total y ont perdu la vie entre 2014 et 2019, certaines percutées alors que des véhicules étaient arrêtés sur la chaussée. 480 kilomètres supplémentaires (300 miles) étaient prévus d'ici à 2025.

Augmenter la capacité de trafic des autoroutes sans élargissement coûteux

Ces autoroutes permettent d'augmenter la capacité de trafic sans élargissement coûteux, en transformant la bande d'arrêt d'urgence en voie de circulation. Si un système de caméras et de signalisation en temps réel permettent de remonter les informations relatives à une panne de véhicule ou d’un accident, leur sécurité fait toutefois débat.

Le ministère des Transports a annoncé mercredi un investissement de 900 millions de livres sterling (plus d'un milliard d'euros) pour améliorer la sécurité des infrastructures existantes, notamment en installant 150 refuges supplémentaires pour permettre l’arrêt d’urgence des véhicules, ce qui correspond à une augmentation de 50% d'ici 2025.

La sécurité de telles voies mise en cause

En septembre dernier, le journal britannique Daily Mail avait affirmé qu'une caméra de surveillance sur dix était en panne, inopérante ou orientée dans la mauvaise direction.

Si "les données disponibles montrent que les autoroutes intelligentes sont comparativement les routes les plus sûres en termes de taux de mortalité", le gouvernement veut s'assurer que celles qui sont dépourvues de bande d'arrêt d'urgence "sont équipées de la meilleure technologie" et des ressources pour qu'elles soient "aussi sûres que possible", explique de son côté un communiqué du ministère des Transports.

Notre avis, par leblogauto.com

Les autoroutes sont plus sûres sans bandes d'arrêt d'urgence, avaient pourtant affirmé en juillet 2019 les responsables du réseau routier britannique Highways England, et ce, malgré les groupes d'automobilistes et le personnel des services d'urgence critiquant les autoroutes dites intelligentes.

Matt Pates, responsable des opérations de trafic régional des East Midlands pour Highways England, avait même déclaré que les bandes d'arrêt d'urgence n'étaient pas un endroit «hospitalier» pour les conducteurs et que les autoroutes intelligentes étaient «aussi sûres, sinon plus sûres» sans elles. Faisant en quelque sorte fi des cas d'automobilistes tués sur des tronçons d'autoroutes intelligentes. Des opérateurs de services de dépannage avaient quant à eux indiqués que l’absence de BAU mettait leurs techniciens de dépannage en danger, des services de police et d'ambulance se plaignant pour leur part d’une plus grande difficulté à se rendre sur les lieux d’intervention.

Selon lui, les bandes d'arrêt d'urgence sont devenues inutiles car les voitures modernes sont désormais équipées d'une technologie qui avertit le conducteur lorsqu'elle est sur le point de tomber en panne, lui laissant suffisamment de temps pour agir et sortir d'une autoroute. Reste tout de même qu’avec le déploiement de véhicules électriques - cruellement dépendants de leur niveau de charge - tout ne s’avère pas aussi rose.

Matt Pates a également fait valoir que les véhicules sont plus fiables aujourd'hui que jamais et que les risques de problèmes de fiabilité sont à leur plus bas.

Alors que les travaux se multiplient sur les autoroutes françaises, certaines portions autoroutes passant notamment de 2 à 3 voies, la question se pose de manière détournée dans l’Hexagone… De nombreux chantiers aboutissent en effet à une suppression temporaire de BAU qui peut s’avérer extrêmement dangereuse.

Sources : DAILY MAIL, GENERAL TRUST, AFP, Presse britannique

Pour résumer

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi la suspension de l'extension de son réseau d'autoroutes "intelligentes" sans bande d'arrêt d'urgence. Une mesure temporaire en vue de prendre le temps d'approfondir l'évaluation de leur sécurité, laquelle a été mise en cause après plusieurs accidents mortels.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.