par La rédaction

Audi RS3 : un futur hybridé ?

Le 5-cylindre occupe une place à part chez RS3.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Le 5-cylindre occupe une place à part chez Audi. Il devrait la conserver, notamment sous le capot de la RS3.

Notamment présent sous le capot de la RS3, le 5-cylindre 2,5 litres TFSI devrait le demeurer sous celui de la prochaine génération de la compacte sportive. C'est en effet ce qu'annonce Auto Bild. Ce moteur devrait toutefois bénéficier d'une hybridation légère via une batterie 48 V qui permettrait notamment un léger gain de puissance. A l'heure actuelle, la RS3 délivre 400 ch (en augmentation de 33 ch par rapport à la précédente). La prochaine devrait développer un minimum de 410 ch. Attendue en 2021, la RS3 serait alors commercialisée à partir de 60 000 euros.

Une face à la sportivité plus affirmée

En plus de la variante Sportback, la déclinaison berline devrait être reconduite. Esthétiquement, la principale évolution devrait concerner la face avant. Une fente au-dessus de la calandre, similaire à celle introduite sur la deuxième génération de l'A1 contribuera à affirmer le caractère sportif de cette RS3.

Notre avis, par leblogauto.com

La myhtologie a débuté avec la Quattro - la Ur - qui s'est distinguée sur route mais surtout en rallye. Cette Audi-là a fait du 5-cylindre un moteur indispensable à la gamme Audi. Sa sonorité mais également son caractère le rendent attachant. Qu'il soit conservé sur la RS3 est une bonne nouvelle.

Image : Audi

Pour résumer

Le 5-cylindre occupe une place à part chez RS3.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.