par La rédaction

Audi lance deux nouveaux packs pour l'A8

Face à une concurrence de plus en plus féroce, et notamment ses adversaires allemandes comme la firme d'Ingolstadt espère ainsi continuer à susciter l'intérêt pour un modèle dont la prochaine génération n'est pas escomptée avant 2010 ou 2011.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Face à une concurrence de plus en plus féroce, et notamment ses adversaires allemandes comme la Mercedes Classe S ou la nouvelle BMW Serie 7, Audi donne un léger coup de fouet à l'A8 en ajoutant deux packs combinant équipements et nouveautés cosmétiques. La firme d'Ingolstadt espère ainsi continuer à susciter l'intérêt pour un modèle dont la prochaine génération n'est pas escomptée avant 2010 ou 2011.

Comme leur identité le laisse deviner sans trop se fouler, le pack Sport Plus fait la part belle à une sportivité plus prononcé quand le pack Comfort plus se distingue donc par un meilleur confort (et oui...). Le premier nommé reçoit ainsi une teinte de carrosserie noire Panther Black, des jantes de 20 pouces ou encore des feux xenon LEDs multidirectionnels, soit en réalité quelques points tirés notamment des spécificités du pack S-Line. Ceci pour l'extérieur mais on note aussi du changement à l'intérieur comme le montre les sièges sports chauffants couleur beige et même du cuir Nappa sur la console centrale et la planche de bord.

Le pack Comfort Plus bénéficie pour sa part d'une philosophie à la fois cosy et luxueuse. Ainsi l'A8 sous cette appellation se distingue par une teinte de carrosserie bleu nuit, d'un intérieur cuir Valcona beige. Au menu également des sièges chauffants avant et massants. Selon la motorisation choisie, le tarif du pack Sport Plus débute à 2 100 euros pour aller jusqu'à 9 600 euros. Comptez de 4 200 euros à 14 500 euros pour la déclinaison Comfort Plus.

180953180957180960180963180966180969180972180975

A lire également. Audi : du downsizing à tous les étages ?

Source : Carscoop et Audi.

Pour résumer

Face à une concurrence de plus en plus féroce, et notamment ses adversaires allemandes comme la firme d'Ingolstadt espère ainsi continuer à susciter l'intérêt pour un modèle dont la prochaine génération n'est pas escomptée avant 2010 ou 2011.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.