Lancer le diaporama
Audi dégaine la nouvelle RS6 Avant, tous muscles dehors 1
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Audi dégaine la nouvelle RS6 Avant, tous muscles dehors

Cette année, Audi célèbre le 25e anniversaire des modèles griffés RS. La déferlante de nouvelles déclinaisons sportives de la gamme est inaugurée avec le break RS6 Avant, qui affiche ostensiblement ses prétentions.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Muscle break car

La carrosserie de la nouvelle RS6 est quasiment entièrement nouvelle par rapport au modèle précédent, avec une ligne clairement agressive, qui tranche avec les évolutions stylistiques habituelles d'Audi auxquelles on reprochait le manque d'originalité et d'audace.

Très athlétique avec des voies élargies (+ 40 mm), la RS6 Avant adopte la nouvelle calandre caractéristique RS noire, plus large, à la géométrie trapézoïdale, encadrée par les même  optiques de l'A7. Le capot moteur et les jupes latérales sont plus accentuées et nervurées pour accentuer le dynamisme de l'ensemble. La face avant adopte le nouveau dessin triangulaire des ouïes latérales, qui donne ici une gueule béante prête à dévorer la route.

A l'arrière, l'aileron est monté sur le hayon mais l'élément le plus significatif - et tape à l’œil- est ce nouveau diffuseur chromé en forme de W inversé et étiré sur la largeur de caisse, qui enserre les sorties d'échappement ovales typiques des RS. C'est presque du "tuning". Le tout est chaussé sur des jantes XXL (21" de base) qui dévoilent un système de freinage carbone-céramique.

A l'intérieur, l'habitacle de la RS6 n'apporte pas de surprises mais embarque Le nouveau système MMI touch response de la marque, tandis que le cockpit virtuel Audi se dote d'écrans spéciaux RS fournissant des informations sur la pression des pneus, le couple, la puissance, la température de l'huile moteur, la pression de suralimentation, les temps au tour, les mesures d'accélération et les efforts en g.

Missile familial

Face aux BMW M5 et Mercedes C63 AMG, Audi compte bien relever le défi de la course aux armements. Contrairement à la berline S6 qui s'est acoquinée au diesel, l'essence garde ici la main avec le V8 4.0 litres Biturbo, partagé avec sa cousine Porsche Panamera, qui délivre en version de base 600 chevaux et 800 Nm de couple, soit respectivement 40 chevaux et 100 Nm de plus que la précédente version. Une micro-hybridation 48 volts et une transmission intégrale quattro avec BVA 8 rapports accompagnent ce projectile à 4 roues, annoncé à 3"6 sur le 0 à 100 Km/h. Pour manœuvrer la bête, Le break sportif des Anneaux reçoit de série une suspension pneumatique adaptative  et un différentiel sport pour renforcer son agilité en courbe.

La RS6 Avant sera présentée en grandes pompes au Salon de Francfort, mais elle arrive surtout pour la toute première fois sur le marché américain, qui devrait mieux l'accueillir que le vieux continent d'un point de vue fiscal et règlementaire...

L'avis de leblogauto.com

Toujours plus fort, toujours plus loin. Face à un break C63 AMG presque discret, la RS6 Avant joue clairement la carte du bodybuilding et du m'as-tu-vu. En tous cas, on ne pourra pas reprocher à Audi d'être timoré et répétitif.

Source et images : Audi

Pour résumer

Cette année, Audi célèbre le 25e anniversaire des modèles griffés RS. La déferlante de nouvelles déclinaisons sportives de la gamme est inaugurée avec le break RS6 Avant, qui affiche ostensiblement ses prétentions.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos