par Pierre-Laurent Ribault

Au revoir et merci : Toyota MR, partie 1

Qui a dit que Toyota ne produisait que des voitures ennuyeuses ? Les trois gnrations de MR, qui quittent la scne (provisoirement ?) ce mois aprs 23 ans de bons et loyaux services, ont bien travaill pour prouver le contraire. La MR2 n'a jamais eu de chance avec son nom: les initiales de Midship Rundabout 2 Seater, dont l'infortune prononciation en franais amuse bien au-del des frontires de l'hexagone, ont t suivies par MR-S, pour Spyder, la gnration 3, qui leur tour n'a pas convaincu outre-Atlantique : Mrs Toyota, pas trs viril pour une voiture qui dont les gnrations prcdentes avaient gagn le surnom de Mister Two. Mais ces problmes tymologiques ne doivent pas occulter les qualits de celle qui restait une des seules voitures abordables au commun des mortels loger sa mcanique derrire les siges.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

L'histoire de la MR-2 commence au dbut des annes quatre vingt, poque o Toyota rflchit viser les hormones bouillonnantes de la jeunesse avec des voitures conomiques orientes vers le plaisir de conduire: la gense de la mythique AE86 Trueno date de la mme priode. Un certain nombre de prototypes moteur central sont construits et tests, jusqu'au concept SV-3 en 1983, qui verra nul autre que Dan Gurney himself l'emmener faire quelques tours de circuit et prodiguer des conseils. Une autre fe se pencher sur le berceau fut l'ingnieur de Lotus Roger Becker qui participa au dveloppement des suspensions et de la tenue de route, une poque o Toyota entamait un rapprochement avec Lotus qui voit aujourd'hui encore l'Elise et ses acolytes emporter un moteur japonais.

Au Salon de Tokyo 1983, le concept SV-3 dchane l'enthousiasme des visiteurs et de la presse. Il est dcid de passer la production, et c'est ainsi qu'en 1984 Toyota met sur le march la premire gnration de la MR2 (nom de code AW-11).

Une Toyota hautement inhabituelle: deux places, moteur central arrire 1,6l 16 soupapes de 128 ch 4A-GE issu de l'AE86, dimensions compactes (3937 mm L x 1650 mm l x 1230 mm), et un poids plume de tout juste une tonne, avec une carrosserie anguleuse typique des annes 80 mais sportive sans quivoque et trs originale, seule l'atypique Fiat X1/9 ayant ressembl quelque chose d'approchant. Les ractions de la presse sont bonnes, grce une tenue de route excellente et un ensemble homogne, et la voiture trouve son public, des enthousiastes qui se lancent dans l'amlioration de la race avec force modifications, une caractristique qui restera vraie pour les MR qui suivirent. En 1986, la voiture subit un lger restylage et voit arriver une nouvelle version quipe d'un compresseur portant la puissance 145 ch.

Pendant ce temps, Toyota dveloppe une voiture de groupe S, catgorie qui devait succder au groupe B. Pas de chance: le groupe B est banni au moment o la voiture finit sa mise au point, et le groupe S est mort-n. Il n'en reste aujourd'hui qu'un prototype pour tmoigner de la Stratos japonaise qui ne fut pas. Ce qui n'empchera pas Toyota de rebondir ensuite avec la Celica groupe A et le succs que l'on sait.

En 1989 la MR-2 fait l'objet d'une refonte consquente et arrive la seconde gnration SW-20, qui tmoigne d'ambitions renouveles: augmentation gnrale des dimensions (4170mm L x 1700mm l x 1234 mm) et moteur 2l 3S-GE de 156 ch comme la Celica. Les marchs japonais et amricain ont droit galement une version turbo de plus de 200 ch. Sur le plan du style, cette seconde gnration est la plus russie, et voque fortement certaine berlinette italienne de sang bleu de l'poque. Une comparaison extrmement flatteuse mais pas compltement immrite, qui fera la fiert des propritaires et inspirera des dguisements dont la tradition demeure encore aujourd'hui.

Toujours une favorite des bricoleurs, la MR2 deuxime gnration verra nombre de kits et pices proposes par les tuners et par Toyota, via sa branche Toyota Racing Development, pour capitaliser sur le succs des voitures engages dans le championnat JGTC, prcurseur du SuperGT actuel.

Il y aura mme une MR-2 engage aux 24 heures du Mans en 1995, dnomme SARD MC8-R et propulse par un V8 double turbo d'origine Lexus. On croise de temps en temps au Japon de trs mchantes MR-2 Mk2, preuve qu'elles n'ont pas toutes fini dans les fosss.

"Et maintenant, quelque chose de compltement diffrent", dirent les responsables de Toyota lorsque fut prsente en 1999 la MR-S (pour Spyder) ZZW30, qui ne gardait des gnrations prcdentes que l'architecture: exit la mini Ferrari, et retour aux sources avec un petit spyder (3861 mm L x 1694 mm l x 1234 mm) toit souple qui repasse sous la tonne avec 980 kg. Nouveau changement de mcanique, avec cette fois un 1,8l atmosphrique, le 1ZZ-FED emprunt la Corolla et dveloppant seulement 138 ch. Et une nouveaut sous la forme d'une bote squentielle semi-automatique 5 puis 6 rapports, ct de la bote manuelle. Comme pour les prcdentes MR-2, les acheteurs, principalement japonais et amricains, n'ont que l'embarras du choix pour faire avancer la MR-S plus vite: des kits de tuners jusqu'aux kits carrosserie et moteur proposs par Toyota via ses diffrents satellites comme TRD ou TTE. Zagato sera mme invit se pencher sur son cas, pour un rsultat trs... Zagato-esque.

Las, la MR-S, malgr une tenue de route encense par la presse et les fans, a un problme majeur : la Mazda MX-5, plus jolie et aussi plaisante. Malgr ses qualits et un restylage en 2003 qui ne changera pas grand chose l'affaire, la petite Toyota ne russira pas faire le break et Toyota dcidera de la mettre la retraite progressivement, les derniers exemplaires sous la forme d'une dition spciale Final Version tant livrs ce mois de juillet 2007. Il reste aux fans la possibilit d'aller acclamer la voiture de SuperGT dominatrice de sa catgorie en 2007, avant d'teindre la lumire et fermer la porte sur cette aventure l'anglaise que personne n'attendait de Toyota. Au revoir et merci pour tout, Mister Two et Mrs.

Pour les lecteurs du blog, ce n'est toutefois pas termin puisque Toyota a bien voulu nous confier un exemplaire de la Final Version pour un week-end dans les virages, dont je vous entretiendrai incessamment dans la seconde partie de ce dossier.

Source: Toyota, Wikipedia, MR2.com

Pour résumer

Qui a dit que Toyota ne produisait que des voitures ennuyeuses ? Les trois gnrations de MR, qui quittent la scne (provisoirement ?) ce mois aprs 23 ans de bons et loyaux services, ont bien travaill pour prouver le contraire. La MR2 n'a jamais eu de chance avec son nom: les initiales de Midship Rundabout 2 Seater, dont l'infortune prononciation en franais amuse bien au-del des frontires de l'hexagone, ont t suivies par MR-S, pour Spyder, la gnration 3, qui leur tour n'a pas convaincu outre-Atlantique : Mrs Toyota, pas trs viril pour une voiture qui dont les gnrations prcdentes avaient gagn le surnom de Mister Two. Mais ces problmes tymologiques ne doivent pas occulter les qualits de celle qui restait une des seules voitures abordables au commun des mortels loger sa mcanique derrire les siges.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.