par La rédaction

Au Brésil, évolutions pour la Renault Logan

Quelques jours après la révélation de la Sandero dans sa version G Line millésimée 2013, Renault Brésil lève le voile sur la Logan 2013. Et comme pour la Sandero, la partie mécanique revête une part non négligeable de cette nouvelle proposition. Ainsi, sur le plan mécanique, la Logan reçoit le renfort du 1,6l à 8 soupapes bi-carburation éthanol/essence offrant alors respectivement 106 ch et 98 ch pour respectivement 160 Nm et 150 Nm. De quoi propulser l'auto à 172 km/h ou lui assurer 11,2 s pour abattre le 0 à 100 km/h en éthanol ou six dixièmes de plus en essence.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Quelques jours après la révélation de la Sandero dans sa version G Line millésimée 2013, Renault Brésil lève le voile sur la Logan 2013. Et comme pour la Sandero, la partie mécanique revête une part non négligeable de cette nouvelle proposition. Ainsi, sur le plan mécanique, la Logan reçoit le renfort du 1,6l à 8 soupapes bi-carburation éthanol/essence offrant alors respectivement 106 ch et 98 ch pour respectivement 160 Nm et 150 Nm. De quoi propulser l'auto à 172 km/h ou lui assurer 11,2 s pour abattre le 0 à 100 km/h en éthanol ou six dixièmes de plus en essence.

Esthétiquement sur le plan extérieur, la Logan auriverde n'évolue pas. On note juste que la gamme s'articulera autour de trois  niveaux de finitions (cinq combinaisons distinctes) et gagne différents équipements selon les niveaux de finition.

A lire également. Nouvelle Sandero GT Line.

Source : Renault Brésil et diverses.

Crédit illustrations : Renautl Brésil.

Pour résumer

Quelques jours après la révélation de la Sandero dans sa version G Line millésimée 2013, Renault Brésil lève le voile sur la Logan 2013. Et comme pour la Sandero, la partie mécanique revête une part non négligeable de cette nouvelle proposition. Ainsi, sur le plan mécanique, la Logan reçoit le renfort du 1,6l à 8 soupapes bi-carburation éthanol/essence offrant alors respectivement 106 ch et 98 ch pour respectivement 160 Nm et 150 Nm. De quoi propulser l'auto à 172 km/h ou lui assurer 11,2 s pour abattre le 0 à 100 km/h en éthanol ou six dixièmes de plus en essence.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.