par Nicolas Anderbegani

Aston Martin DBX707 : un véritable "avion" !

La guerre des SUV luxueux et surpuissants est relancée. En attendant le Ferrari Purosangue, Aston Martin a dévoilé une nouvelle version du SUV DBX, qui est le premier du genre de la firme de Gaydon. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il envoie du lourd !

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le nouveau roi des SUV (en puissance)

Appelé DBX707, il est propulsé par un moteur V8 turbocompressé de 707 chevaux avec un couple maxi passe ainsi de 700 à 900 Nm. En effet, le chiffre 707 n’indique pas une série spéciale développée avec l’avionneur Boeing ou le nouveau nom de code de l’agent secret, mais bien la puissance du monstre.

Le DBX707 a plus de puissance que le Lamborghini Urus, dont le V8 de 4,0 litres délivre 641 chevaux, ou que le Bentley Bentayga Speed, qui a un moteur 12 cylindres de 626 chevaux. C'est aussi beaucoup plus que la Rolls-Royce Cullinan avec son V12 de 563 chevaux. Même le Porsche Cayenne Turbo S-Hybrid n’atteint que « 680 chevaux ». En termes de puissance pure, le DBX707 se place au niveau du Jeep Grand Cherokee Trackhawk de 707 chevaux ou du Dodge Durango SRT Hellcat de 710 chevaux. Toutefois, ces deux derniers ne sont plus en production et ne sont considéré comme un véhicule de luxe. Dans ce segment, le DBX prend donc (provisoirement) la tête.

Optimisations à tous les étages

Pour ce faire, le moteur du DBX707, qui reprend le V8 4 litres de l'Aston Martin DBX standard de 542 chevaux, dispose d’un réglage de moteur différent et de nouveaux turbocompresseurs à roulement à billes, qui forcent l'air dans le moteur pour l'aider à générer plus de puissance. Le DBX707 est équipé également d'un tout nouveau système d'échappement actif à quatre sorties qui améliore la circulation de l'air tout en travaillant ses vocalises !

Le DBX707 a également une transmission différente, toujours à neuf vitesses, mais qui utilise un embrayage semblable à une transmission manuelle, plutôt que la transmission automatique à entraînement par fluide dans le modèle de base. La transmission "à embrayage humide" offre des changements de vitesse plus rapides et la sensation d'une connexion plus directe entre le moteur et les roues. Les freins en céramique de carbone, qui peuvent résister à une utilisation intensive avec moins de perte de puissance de freinage qu'avec des disques de frein en fer ou en acier, sont de série sur le DBX707. Les disques en carbone-céramique sont de 420 mm à l'avant et 390 mm à l'arrière, serrés par des étriers à six pistons. Ils se trouvent derrière des roues de 22 pouces de série, 23 pouces en option.

Mais Aston Martin promet également une tenue de route "digne d'une voiture de sport", malgré les 2,2 tonnes du lascar. Le DBX707 dispose d'un système de suspension pneumatique spécialement calibré pour un meilleur contrôle. Des modifications ont également été apportées pour fournir plus de refroidissement aux freins. La version actualisée du différentiel arrière est plus robuste et bénéficie d'un rapport final plus court pour une meilleure accélération.

Le châssis a été renforcé, et la suspension pneumatique a été revue au niveau des amortisseurs et des ressorts pour réduire le roulis. Les mises à jour du système de contrôle électronique actif du roulis (eARC) limitent davantage les mouvements du DBX.  Selon Aston Martin, la DBX707 est "le seul SUV performant capable d'effectuer un véritable démarrage à haut régime". Avec le mode "Race Start" qui pousse le SUV vers l'avant à partir de 4 000 tr/min, et un rapport de démultiplication final plus court, le 0 à 100 km/h n'a besoin que de 3,3 secondes. La vitesse maximale est annoncée à 310 km/h, soit 10 de plus que le Cayenne. Reste à affronter l’enfer vert de la Nordschleife pour que le DBX707 confirme ses prétentions dans les virages !

Le DBX707 possède également quelques fonctionnalités aérodynamiques supplémentaires. Outre une calandre encore plus béante, un petit becquet supplémentaire a été ajouté à l'extension de toit qui sort par la fenêtre arrière et un diffuseur arrière élargi sied sous l'arrière du véhicule.

Notre avis, par leblogauto.com

Nul doute que des répliques ne vont pas tarder...L'Aston Matin DBX707 entrera en production fin mars 2022, avec un ticket d’entrée aux environs de 250.000 euros. Encore un engin qui va faire s’étrangler des langues !

source et images : Aston Martin

Pour résumer

La guerre des SUV luxueux et surpuissants est relancée. En attendant le Ferrari Purosangue, Aston Martin a dévoilé une nouvelle version du SUV DBX, qui est le premier du genre de la firme de Gaydon. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il envoie du lourd !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.