Lancer le diaporama
Alpina B5 Biturbo Touring 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Alpina B5 Biturbo Touring

Trois mois après la berline, c’est au tour de la Série 5 Touring de passer entre les mains d’Alpina.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

À l’instar de la berline, le B5 Biturbo Touring est animé par le V8 de la M550i xDrive berline puisque ce dernier n’est pas proposé sur la Touring. Les pistons, les bougies, le double turbo twinscroll, les conduits d’admission d’air, le système de refroidissement et la ligne d’échappement en inox ont été l’objet de toutes les attentions pour faire progresser la puissance de 462 à 608 ch et le couple de 650 à 800 Nm. Accouplé à la boîte de vitesse 8 rapports ZF et la transmission intégrale, ce V8 propulse la B5 Biturbo Touring de 0 a 100 km/h en 3,6 s tandis que la vitesse maximale atteint 325 km/h.

Comme toujours chez Alpina, les améliorations concernent l’ensemble de la voiture. La B5 Biturbo Touring reçoit des ressorts plus courts, de nouveaux amortisseurs pilotés Bilstein et des bras de suspension avant spécifique. Les 4 roues de 20 pouces sont toujours directrices et le freinage s’en remet à des disques de 395 mm à l’avant et 398 mm à l’arrière.

Alpina n’a jamais succombé à la mode des ailes élargies et des entrées d’air démesurées et a toujours privilégié la discrétion. Pas le genre à vous faire des montées en régime au feu avec de la musique à tue-tête. Il faut un œil expert pour différencier la Série 5 Biturbo Touring de la Série 5 Touring de base, noter les jantes spécifiques et les quatre sorties d’échappement, mais une fois la bête détectée, on ressentira le plaisir de faire partie d’un « club ».

Source : Alpina

Source photo : Alpina

Pour résumer

Trois mois après la berline, c’est au tour de la Série 5 Touring de passer entre les mains d’Alpina.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos