par Nicolas Anderbegani

Acura s'engagera en LMDh à partir de 2023

Après Audi et Porsche, Acura, la griffe premium de Honda, s'engage à son tour dans la nouvelle formule LMDh.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Si Acura n'est connu en Europe que des amateurs avertis d'automobile, c'est une marque bien établie aux États-Unis, où elle fut lancée par Honda en 1986 afin d'investir le segment du haut de gamme. Chez L'Oncle Sam d'ailleurs, c'est sous le label Acura que se vend la supercar NSX.

Success story

Acura est présent depuis longtemps en Endurance sur le continent nord-américain, avec un engagement régulier depuis 2006. Les prototypes Acura/HPD (Pour Honda Performance Develoment) au temps de l'ALMS (American Le Mans Series) se sont succédés jusqu'à l'Acura ARX-05, qui a été exploitée ces dernières années par le Penske Racing en IMSA, avec à la clé notamment le titre 2019 grâce à Juan-Pablo Montoya. Cette année par contre, le programme officiel en partenariat avec Penske a pris fin et c'est sous les couleurs du Wayne Taylor Racing et Meyer Shank Racing que les ARX-05 Dpi continuent de courir.

Dans son communiqué, Acura confirme bien son implication en LMDH en mentionnant le championnat IMSA. Bien que la règlementation le permette (c'était le but), il est peu probable que les prototypes Acura soient engagés en WEC, lequel se dispute surtout en Europe, à l'exception notable des 24 heures du Mans.

Avec trois constructeurs de renom, et en attendant éventuellement d'autres renforts, le LMDh commence à avoir fière allure. Et si l'on ajoute Totoya et Peugeot qui ont choisi l'Hypercar, cela peut laisser présager de très beaux plateaux engagés au Mans d'ici 2-3 ans.

Source : Acura

Pour résumer

Après Audi et Porsche, Acura, la griffe premium de Honda, s'engage à son tour dans la nouvelle formule LMDh.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.