par Nicolas Anderbegani

Abarth propose une 695 Esseesse " Edition Collector"

La naissance du groupe Stellantis a été l’occasion de débattre de l’avenir et des futurs produits de marques comme Alfa Romeo et Lancia, mais l’on a tendance à oublier un autre label iconique, Abarth, qui espère aussi bénéficier de nouveautés.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La reine des déclinaisons

Depuis l’arrêt du Spider, et faute d’avoir pu dévergonder la 500X ou la Tipo, le petit constructeur turinois ne dispose plus dans sa gamme que de la 500, dont la carrière a débuté 13 ans plus tôt. Elle est déclinée sous de nombreuses versions, de la 595 "de base" à la 695 en passant par les séries limitées « Tributo Ferrari », « Maserati » ou encore « Monster Yamaha ».

En attendant une vraie nouveauté, Abarth a officiellement dévoilé la dernière née dans la gamme, la 695 Esseesse "Collector", dont le nom puise ses racines dans l'histoire de la marque turinoise et remonte directement à ses débuts, lorsque les kits de conversion des années 60 ont fait la fortune de Carlo Abarth. Elle sera produite à seulement 1390 unités, réparties en 695 exemplaires Scorpion Black et 695 exemplaires Grigio Campovolo. L'équipe d'ingénieurs et de designers s'est inspirée du modèle 595 SS de 1964, qui permettait au "pot de yaourt" transformé d'atteindre une vitesse de pointe de 140 km/h en augmentant la cylindrée du moteur à 690 cm pour 38 chevaux de puissance.

La nouvelle Abarth 695 Esseesse a été conçue dans le but d'améliorer les performances en termes d'accélération et de tenue de route. Par conséquent, les ingénieurs du Scorpio ont réduit le poids et pris en charge la partie aérodynamique.

Une petite bombe "kitée"

Le poids total a été réduit de 10 kg par rapport à la 595 Competizione grâce à l’adoption d'un nouveau capot en aluminium à double bosse (25% plus légère) et à un système d'échappement Akrapovic. La voiture se distingue visuellement avec un nouveau capot en aluminium et un becquet arrière réglable (réglable de 0 à 60°) qui permet d'augmenter la charge aérodynamique jusqu'à 42 kg, en réglant la position d'inclinaison maximale à une vitesse de 200 km/h. Cela garantit une meilleure stabilité en virage et une plus grande réactivité dans les sections mixtes. Sur 400 mètres, la 695 Esseesse prend désormais un dixième de seconde de moins que la Competizione.

A l’extérieur, la 695 SS se pare de détails blancs du barrage avant et arrière, les coques des rétroviseurs extérieurs et les autocollants latéraux. On retrouve également des jantes 17" blanches avec enjoliveurs rouges, des étriers de frein Brembo rouges, le logo 695 sur le côté et le badge 695 Esseesse à l'arrière.

A l'intérieur, la nouvelle citadine sportive est dotée pour la première fois de l'inscription « 695 Esseesse » gravée au laser sur le tableau de bord en Alcantara, remplaçant le logo 500 mais aussi de appellation « ONE OF 695 » brodée sur l’appui-tête des sièges 695. Les éléments en carbone ne manquent pas non plus : pédales, inserts sur le volant et pommeau de levier de vitesses.

Technique éprouvée

Côté moteur, la 695 SS s’appuie toujours sur le 1,4 litre T-Jet capable de développer 180 chevaux et 250 nm de couple maximal à 3000 tr/min. Grâce à ce moteur, la nouvelle Abarth 695 Esseesse atteint une vitesse de pointe de 225 km/h (avec le spoiler à 0°) et sprinte de 0 à 100 km/h en 6,7 secondes. De plus, le quart de mile est parcouru en 15,1 secondes.

La 695 est proposée avec une boîte de vitesses manuelle, mais sur demande, la boîte robotisée séquentielle avec palettes au volant est disponible. En termes de technologie et de connectivité, le 695 Esseesse propose le système d'infodivertissement Uconnect avec navigateur, écran tactile de 7 pouces, radio numérique DAB et prise en charge Apple CarPlay et Android Auto.

Notre avis, par leblogauto.com

Le poids des ans n'a pas de prise sur le look toujours aussi sympathique de cette petite bombinette, dans un créneau qui se fait plutôt rare. Mais espérons qu'Abarth pourra retrouver son lustre d'antan avec d'autres modèles pour nous régaler.

Pour résumer

La naissance du groupe Stellantis a été l’occasion de débattre de l’avenir et des futurs produits de marques comme Alfa Romeo et Lancia, mais l’on a tendance à oublier un autre label iconique, Abarth, qui espère aussi bénéficier de nouveautés.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.