par Gautier Bottet

Des 6 cylindres en ligne essence et diesel pour Mazda

Mazda est déjà engagé sur une voie bien différente de celle des autres constructeurs. Son savoir-faire lui permet de continuer à proposer des moteurs de cylindrée supérieure, et il se prépare à ajoute d'inédits 6 cylindres en ligne essence et diesel à sa gamme.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

C'est un travail de longue haleine, mais Mazda s'est engagé sur la voie de la montée en gamme. Avec patience, mais pour objectif de devenir une marque "premium" en quelques générations de véhicules. On pourrait parler d'un "BMW japonais", puisque le constructeur mise sur un style incisif et sur le plaisir de conduite.

La concrétisation de cette stratégie devrait en partie venir avec le renouvellement prochain de la Mazda 6. Un modèle préfiguré par le concept Vision Coupé Concept en 2017, et qui devrait arriver sur le marché en 2022. L'actuel modèle aura donc une vie plus longue qu'à l'habitude. Car le renouvellement est ici plus complexe semble-t-il.

6 cylindres en ligne, longitudinal

Dans la présentation de ses résultats annuels, Mazda a confirmé envisager une croissance continue de ses ventes dans les années à venir, et évoqué quelques-unes des nouveautés. Dont une nouvelle architecture pour les modèles haut de gamme. Le constructeur d'Hiroshima passera ainsi à une implantation longitudinale des moteurs, et donc à la propulsion, ou la transmission intégrale.

La gamme des moteurs accueillera en prime deux nouveaux blocs, un 6 cylindres en ligne essence de la famille Skyactiv-X. Donc avec le fonctionnement HCCI censé apporter l'agrément d'un essence, avec la consommation d'un diesel. L'autre nouveau bloc sera un 6 cylindres en ligne toujours, mais dans la famille Skyactiv-D, diesel donc. La gamme des motorisations de cette architecture proposera en outre l'hybridation 48V, et des versions hybride rechargeable.

L'avis de Leblogauto.com

Et si le dernier refuge pour les amateurs de moteurs thermiques se nommait Mazda ? Car si le constructeur japonais ne néglige pas une électrification somme toute nécessaire, il se permet de faire monter ses moteurs en gamme là où tous les constructeurs semblent nous promettre de moins en moins de cylindre ou de cylindrée...

Pour résumer

Mazda est déjà engagé sur une voie bien différente de celle des autres constructeurs. Son savoir-faire lui permet de continuer à proposer des moteurs de cylindrée supérieure, et il se prépare à ajoute d'inédits 6 cylindres en ligne essence et diesel à sa gamme.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.