Lancer le diaporama
40 ans déjà : la Renault-Alpine A442 remportait les 24H du Mans 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Alain Monnot

40 ans déjà : la Renault-Alpine A442 remportait les 24H du Mans

Le 12 juin 1978, la Renault Alpine de Pironi et Jaussaud passait en tête la ligne d’arrivée des 24 Heures du Mans. C’était l’aboutissement d’une aventure commencée cinq ans plus tôt.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Une victoire aux 24 Heures du Mans n’est jamais le fruit du hasard. Celle de 1978 a trouvé son origine en 1973, lorsque Alpine décidait de revenir en compétition circuit à haut niveau, avec l’appui d’Elf.

Plusieurs facteurs décideront du succès : une équipe de qualité, impulsée par Jean Terramossi et qui trouvera son harmonie autour de Gérard Larousse ; un moteur V6 créé par Bernard Dudot innovant dans la nouvelle technique du turbocompresseur ; l’implication de Renault à travers Renault Sport, créé en 1976 ; des pilotes talentueux et constants, comme Jabouille, Jaussaud, Jarier ou Pironi.

La victoire puis le départ du Mans

En cinq ans, la première A440 atmosphérique évoluera en A441 puis A442 suralimentée, s’imposant régulièrement  en Championnat du Monde. En 1977, la victoire au Mans est à portée de main mais les trois voitures engagées abandonnent sur casse moteur. L’année suivante, Jaussaud et Pironi (totalement déshydraté) triomphent. Ils devancent 2 Porsche et une autre Alpine, alors que celle de Jabouille-Depailler ( une A443) a abandonné.

Le soir même de la course, Bernard Hanon, directeur délégué Renault, annonce la fin du programme du Mans, au profit de la Formule 1. Ainsi va la compétition. Aujourd'hui, Jean-Pierre Jaussaud présent avec cette auto véritable icône de cette prestigieuse histoire du Mans pour célébrer ce 40ème anniversaire, garde des étoiles plein les yeux et se voit encore très chaleureusement félicité pour cet exploit.

Alors que des bolides plus performants filaient en piste, beaucoup n'avaient d'yeux que pour l'A442 jaune et noire.

Alain Monnot

Pour résumer

Le 12 juin 1978, la Renault Alpine de Pironi et Jaussaud passait en tête la ligne d’arrivée des 24 Heures du Mans. C’était l’aboutissement d’une aventure commencée cinq ans plus tôt.

Alain Monnot
Rédacteur
Alain Monnot

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos