par Frederic Papkoff

4 millions de Hyundai produites en Chine

A l'heure où les constructeurs japonais revoient à la baisse leur production en Chine et leurs résultats financiers, Hyundai peut fanfaronner. Le constructeur coréen fait partie des grands gagnants du boycott, et vient de passer un cap symbolique dans sa production...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Hyundai peut se réjouir, car grâce au boycott des marques chinoises, il est monté à la seconde place du marché en août, septembre et octobre, et a même passé Nissan pour cette seconde place au cumul des 10 premiers mois... Le constructeur coréen n'a donc aucun raison de se priver et célèbre ainsi à la fois le dixième anniversaire de sa co-entreprise avec BAIC Beijing-Hyundai, qui a débuté son activité le 10 octobre 2002, le début de la production du Santa Fe, son troisième crossover assemblé sur place (après le Tucson et le ix35), ainsi que 4 millions de véhicules assemblés dans le pays...

Source : Beijing-Hyundai via sohu.com

Pour résumer

A l'heure où les constructeurs japonais revoient à la baisse leur production en Chine et leurs résultats financiers, Hyundai peut fanfaronner. Le constructeur coréen fait partie des grands gagnants du boycott, et vient de passer un cap symbolique dans sa production...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.