par Thibaut Emme

24H du Mans virtuelles 2020 : Rebellion-Williams l'emporte

Ce weekend, nous aurions dû être sur le circuit des 24 Heures, au Mans. L'épreuve virtuelle a pris le relais de fort belle manière. Mais, vivement septembre !

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

L'épreuve des 24 heures du Mans virtuelles a été organisée avec un très grand sérieux. Les pilotes ont été prévenus qu'il faudrait aussi du sérieux en piste et les sponsors se sont "précipités" pour soutenir la course. On peut voir cela comme un grand raout de communication ou même de quoi "générer des revenus". Mais, nous préférons voir une belle réussite et une course qui a tenu ses promesses jusqu'à la fin.

La course a démarré par un départ volé de Tom Dillmann et une pole de ByKolles un peu "gâchée". Puis il y a eu la panne d'essence de Fernando Alonso puis le premier redémarrage du serveur rFactor 2. Drapeau rouge, de quoi voir la voiture de sécurité à hydrogène en piste. Comme dans la vraie course, il y a eu des impondérables. Ici, pas de moteur qui casse ou de lapin qui traverse, mais des connexions internet qui plantent. Un deuxième redémarrage serveur fut nécessaire à midi ce dimanche. De quoi regrouper tout le monde.

On regrettera l'absence de pluie alors que ce weekend dans la Sarthe se fut très arrosé, pour de vrai. On regrettera aussi quelques "incohérences" qui permettent de doubler là où personne n'oserait le faire dans un vrai baquet. Mais ce sont des broutilles finalement.

A 10 minutes de la fin de la course, les trois premiers étaient en 30 secondes. Il y a eu, comme aux vraies 24 heures des sorties ou des accrochages jusqu'au dernier moment. On est impressionné par le sérieux de toute cette histoire avec des écuries qui en ont profité pour relancer les équipes d'ingénieurs, relancer l'émulation des équipes pour la reprise sur circuit.

Rebellion fait parler l'expérience

A noter que Rebellion-Williams l'emporte. Rebellion aura une dernière opportunité de l'emporter "en vrai" en septembre au Mans avant de se retirer du sport automobile. Ils devancent ByKolles et l'autre Rebellion-Williams. Cette dernière est visiblement en panne d'essence dans le tour après le drapeau à damier. Disqualification comme dans la vraie vie ?

Côté GT, Porsche l'emporte devant Aston Martin et la Corvette du R8G Esports Team. Un podium pour Romain Grosgean en tant que patron d'écurie virtuelle. En septembre, la Corvette C7R ne sera pas de la partie. Snif ! A noter que Nick Tandy, vainqueur GTE avec la Porsche 911 RSR est le seul pilote à avoir remporté les 24H "en vrai" (2015 avec la Porsche 919 Hybrid) et en virtuel (en catégorie).

Alors, cela ne remplace pas du tout les vraies 24 heures du Mans. Et on a hate de se retrouver en bord de piste Alain Monnot et moi-même pour vous faire vivre cette épreuve mythique. Mais, il faut avouer que l'ACO et le WEC ont pris cette épreuve virtuelle par le bon bout ! Par rapport à la F1 et ses GP virtuels, ou la FE et son "race at home", cela n'a rien à voir. Chapeau bas mesdames et messieurs !

On a même vu des "vieux de la vieille" qui connaissent les 24h de l'intérieur, dans les voitures, se prendre au jeu. Grommeler au début puis s'enthousiasmer pour ce qu'ils voyaient à l'écran. Faut-il recommencer l'an prochain ? Franchement, pourquoi pas. Avec un peu plus de réalité niveau météo ?

L'ACO et le WEC devraient communiquer sur les chiffres médias de cette épreuve. Mais à première vue, ils sont très bons pour une épreuve virtuelle.

Classement des 24 heures du Mans virtuelles 2020

PiCNrClassDriverTeamLapsGap
11LMPN. WISNIEWSKIREBELLION WILLIAMS ESPORT371LEADER
24LMPJ. SIMONCICBYKOLLES - BURST ESPORT37117.781
313LMPM. ROMANIDISREBELLION WILLIAMS ESPORT37122.984
433LMPD. BRAUNE2 SEAS MOTORSPORT3701 L
524LMPJ. OPMEERVELOCE ESPORTS 13704.657
63LMPJ. KEITHLEYREBELLION WILLIAMS ESPORT37028.032
730LMPA. SCHOONVLIETE-TEAM WRT3692 L
846LMPD. JORDANTDS E RACING MOTUL3691:04.094
923LMPJ. VON DER HEYDETEAM ROCKET ZANSHO3691:12.297
1017LMPM. HOYERIDEC SPORT RACING3691:14.914
118LMPY. KASDORPTOYOTA GAZOO RACING3683 L
1231LMPH. ALSABTIPANIS RACING TRIPLE A3681:13.641
1316LMPN. NATOVELOCE ESPORTS 23682:09.836
147LMPM. BRIENTTOYOTA GAZOO RACING3674 L
1538LMPR. VAN BURENJOTA TEAM REDLINE3665 L
1637LMPA. UUSI-JAAKKOLAJOTA TEAM REDLINE3661:32.781
1714LMPF. ALONSOFA/RB ALLINSPORTS36371 L
182LMPD. MROCZEKREBELLION WILLIAMS ESPORT3638 L
1950LMPS. FLOERSCHRICHARD MILLE RACING TEAM36110 L
2012LMPM. PAPISMPI-ZANSHO3611:37.008
2142LMPM. SCALABRINICOOL RACING35912 L
229LMPA. PINCZESPANIS RACING TRIPLE A35813 L
2315LMPM. EPPSMULTIMATIC ZANSHO35714 L
2422LMPJ. VAN UITERTUNITED AUTOSPORTS35516 L
2520LMPA. KERKHOFTEAM REDLINE354146 L
2636LMPP. RAGUESSIGNATECH ALPINE ELF35328 L
276LMPS. PAGENAUDTEAM PENSKE35219 L
2821LMPA. YOONGAXLE MOTORSPORT35021 L
193GTET. ØSTGAARDPORSCHE ESPORTS TEAM339-
295GTEL. SORENSENASTON MARTIN RACING3381 L
380GTED. JUNCADELLAR8G ESPORTS TEAM3371:15.930
464GTEA. TERZICCORVETTE RACING3372 L
588GTEK. VAN DOORENDEMPSEY-PROTON RACING3372.180
663GTEL. HEINRICHCORVETTE RACING3353 L
771GTEF. LEOFERRARI - AF CORSE33510.570
854GTET. MELLASTRONG TOGETHER33546.804
957GTET. NEUENDORFTEAM PROJECT 13354 L
1098GTEG. DE FUOCOASTON MARTIN RACING3345 L
1192GTEM. CAMPBELLPORSCHE ESPORTS TEAM3336 L
1291GTEM. PIETILÄPORSCHE ESPORTS TEAM3330.164
1399GTES. PILATEFEED RACING3327 L
1497GTEC. EASTWOODASTON MARTIN RACING3309 L
1551GTEK. STOLTZEFERRARI - AF CORSE32811 L
1656GTEL. MÜLLERTEAM PROJECT 132513 L
1767GTEF. HABSBURGMAHLE RACING TEAM3254 L
1852GTEC. LECLERCFERRARI - AF CORSE32414 L
1986GTEE. MASCIULLIGULF RACING324-
2918LMPT. LARTILLEUXVELOCE ESPORTS 3297-
3010LMPF. GOBBITOYOTA GAZOO RACING ARG188-
2094GTEP. PILETPORSCHE ESPORTS TEAM166-

Pour résumer

Ce weekend, nous aurions dû être sur le circuit des 24 Heures, au Mans. L'épreuve virtuelle a pris le relais de fort belle manière. Mais, vivement septembre !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.