par Elisabeth Studer

2022 : les radars ont flashé sur le Grand Paris

Paris, ville de lumière, la bien nommée ? les radars du Grand Paris s’en sont donnés à cœur joie en 2022, illuminant de leurs flashs les automobilistes.
Plus de 2 millions de ces lumières aussi coûteuses qu’éphémères ont été recensées par la police en 2022 dans les départements de l’agglomération parisienne.
Une boulimie de flashs qui a tout de même ses résultats avec un nombre moindre de décès enregistrés sur les routes et rues du Grand Paris.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le nombre de flashs en hausse de 29 % entre 2021 et 2022

Les radars de la police ont illuminé le territoire du Grand Paris en 2022. Selon des chiffres communiqués par la préfecture, 2 010 465 flashs ont été recensés par la police l’année dernière, contre 1 562 494 flashs en 2021. Soit une progression de 29 % !

Radars du Bourget et de l’autoroute A6B sur le podium

On ne connaît pas encore le détail de l’activité des radars mais « traditionnellement », l’un des radars les plus efficaces du Grand Paris est celui situé au Bourget, en Seine Saint-Denis, sur l’autoroute A1. Déjà plus de 130.000 flashs y avaient été enregistrés en 2020.

Figurait alors en deuxième place celui situé à l’entrée de Paris, installé depuis 2017, au début du tunnel de l’autoroute A6B, avec près de 120.000 flashs.

Parmi les radars les plus « lumineux », on retrouve habituellement celui de Janvry (Essonne) sur l’A10, dans le sens province-Paris, en place depuis 2007 et flashant les véhicules dépassant les 110 km/h.

Puis, celui de Briis-sous-Forge, sur l’A10, dans le sens Paris-Chartres (110 km/h) ainsi que celui situé sur l’A10, à Massy, radar installé dans le sens Paris-Chartres pour dépassement des 90 km/h.

Baisse des décès

Selon les chiffres de la Sécurité routière pour 2022, environ 12.600 accidents de la route ont été enregistrés dans la zone l’an dernier, faisant plus de 14.400 blessés et 100 décès.

Le nombre de personnes tuées est toutefois moins élevé qu’en 2021, date à laquelle on recensait 134 décès, 15.000 blessés et près de 12.900 accidents.

« Parmi ces décès, on dénombre, en 2022, 43 piétons, 4 cyclistes, 31 utilisateurs de deux-roues motorisés, 12 utilisateurs de véhicules légers, 8 utilisateurs d’engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) et 2 autres décès ne rentrant pas dans ces catégories », détaille la préfecture. En 2022 comme en 2021, ce sont les piétons qui ont payé le plus pour l’insécurité routière.

Notre avis, par leblogauto.com

Il serait tout de même intéressant de comparer également les chiffres de la circulation pour véritablement comparer ce qui est comparable. N’oublions pas en effet qu’en 2021, le Covid avait diminué quelque peu le trafic … et moins de trafic, égal moins de flash …

Reste que le nombre de radars devrait continuer à augmenter en France en 2023. Plusieurs centaines d’équipements supplémentaires seront ainsi implantées dans les prochains mois. Pour aboutir à près de 5 600 installés dans l’Hexagone.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Paris, ville de lumière, la bien nommée ? les radars du Grand Paris s’en sont donnés à cœur joie en 2022, illuminant de leurs flashs les automobilistes.
Plus de 2 millions de ces lumières ont été recenséés par la police en 2022 dans les départements de l’agglomération parisienne.
Une boulimie de flashs qui a tout de même ses résultats avec un nombre moindre de décès enregistrés sur les routes et rues du Grand Paris.
Reste que les restrictions de circulation liées au Covid ont pu fausser la donne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.