par Bernard Fournol

20 ans déjà: Alfa Romeo SZ

Alors que Luigi Colani s’apprête à imposer sa vision ovipare du design automobile, "Il mostro" fait l’effet d’un choc. Ses lignes abruptes et torturées ne peuvent laisser indifférent. La milanaise est aussi massive qu’inquiétante. la 8C Competizione.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Alors que Luigi Colani s’apprête à imposer sa vision ovipare du design automobile, "Il mostro" fait l’effet d’un choc. Ses lignes abruptes et torturées ne peuvent laisser indifférent. La milanaise est aussi massive qu’inquiétante. Pour Alfa Romeo, qui traverse une période de changement, cette ES 30 fait écho aux réalisations fastes du biscione. Des automobiles pour hommes, propulsions viriles au lourd train avant, qui réclament de l’engagement pour en extraire tout le potentiel. La SZ n’échappe pas à la règle et restera dernière propulsion jusqu'à la 8C Competizione.

Révélée à Genève en 1989, l’ES 30 –Experimental Car 3.0 liter- est fruit d’une gestation complexe. Zagato est un des protagonistes, au même titre que les bureaux de style de Fiat et d’Alfa Romeo. Le carrossier va assurer l’assemblage final du coupé, qui prend logiquement le nom de SZ pour "Sprint Zagato".  La mécanique est revue par Alfa Corse et nombre d’éléments composites proviennent de chez Stratime à …Villers Cotterets ! Façon Henri Ford, la seule couleur disponible est le rouge. Sous son iconoclaste peau synthétique, c’est une auto de feu qui se cache. Les 210 chevaux du 6 cylindres lyrique emmènent les 1250kg à près de 250km/h et il ne faut que 7 secondes pour accrocher le 100 km/h. La traditionnelle boite accolée au pont De Dion procure un bel équilibre des masses. Le monstre cache une jolie voiture de sport. 1036 coupés verront le jour de 1989 à 1991, auxquels il faut ajouter les 278 roadsters "RZ".

Lire également

Tiroirs de l’insolite : Alfa Romeo 155 Zagato

Tiroirs de l’insolite : Autech Zagato

Pour résumer

Alors que Luigi Colani s’apprête à imposer sa vision ovipare du design automobile, "Il mostro" fait l’effet d’un choc. Ses lignes abruptes et torturées ne peuvent laisser indifférent. La milanaise est aussi massive qu’inquiétante. la 8C Competizione.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.