par Joest Jonathan Ouaknine

1908, la Ford T. 2008, la Tata Nano?

Henry Ford lui-mme n'arrive pas y croire. La descendante de la Ford T (qui fte justement son centenaire) serait une voiture Indienne, la Tata Nano! Henry voulait motoriser l'Amrique. Aujourd'hui, Ratan Tata ambitionne de motoriser l'Inde, voir le monde entier.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Henry Ford lui-mme n'arrive pas y croire. La descendante de la Ford T (qui fte justement son centenaire) serait une voiture Indienne, la Tata Nano! Henry voulait motoriser l'Amrique. Aujourd'hui, Ratan Tata ambitionne de motoriser l'Inde, voir le monde entier.

La Tata Nano marquera-t-elle son temps, comme le fit la Ford T? Seul l'avenir nous le dira. Si c'tait si simple de lancer un hit, tout le monde le ferait! Les moyens de Tata et l'accueil du public sont autant d'inconnues. Et son passage la postrit pourrait tre compromis par le fait qu'un autre russisse industrialiser un vhicule encore moins cher.

En fait si la Tata Nano attire autant les regards, c'est parce qu'elle est la croise de deux tendances: les vhicules low-cost et ceux produits dans les "pays mergents".

Henry Ford et d'autres en taient persuad: le progrs, c'est pouvoir en mettre toujours plus (quipement, puissance, dimension, scurit, etc.) dans le modle de base. Et lorsque le modle de base devient trop gros, on en cre un plus petit (cf. les C1/107/Aygo, la Ka, la Twingo, etc.) Le low-cost, ce n'est pas ce "modle plus petit"; c'est repartir d'une feuille blanche pour crer un vhicule basique, vendu prix plancher. Ce n'est pas nouveau: aprs tout, la 2cv et la Coccinelle (conues dans les annes 30) taient des low-cost avant la lettre.

Puis la thorie du "toujours plus" a prdomin. En 1996, l'Action Auto interrogeait diffrents constructeurs (image ci-dessus.) Tous juraient qu'aujourd'hui, si quelqu'un lanait un vhicule sans vitres lectriques ni direction assiste, les Franais lui prfreraient une Clio d'occasion. La Fiat Palio, cense partir la conqute des "pays mergents", s'est bien vendue, certes, mais pas autant que prvu.

Puis en 2005, Renault sort la Logan. Elle est moche, austre, mais relativement grande. Normalement, elle ne devait pas tre vendue en Europe occidentale. Finalement, Renault s'est laiss tent et malgr une campagne publicitaire rduite, elle se vend au-del des esprances. Officiellement, les acheteurs de Logan sont des acheteurs de voitures d'occasion. En pratique, d'aucuns lui attribue la mvente de la Clio et de la Twingo, trop chres et inutilement surquipes. Dsormais, tous les constructeurs songent une low-cost. Mais certains n'arrivent plus concevoir des vhicules bas prix (cf. Volkswagen et la Up!)

Les voitures des pays mergents, c'est une autre tendance. Pendant de longues annes, l'occident avait le monopole de la conception des voitures. On considrait que les autres pays devait se contenter de vhicules obsoltes, donc bon march (Peugeot 504, Renault 12, VW Santana, etc.) Les initiatives locales, comme la Ramses Egyptienne ou la Yugo Florida, ont souvent fait long feu. A l'export, il y eu de nombreux bides (qui se souvient du Tata Sierra, import en France vers 1995?) Avec la chute du bloc communiste et le durcissement des normes d'homologation, de nombreux constructeurs n'eurent plus les moyens d'atteindre l'Europe de l'ouest. Et l'on pensait que leur destin terme tait de se faire racheter par un grand groupe (comme Skoda avec VW ou Dacia avec Renault), voir carrment que leur usine serve fabriquer des vhicules occidentaux (comme Opel avec Wartburg ou Ford avec Rodae.)

Mais depuis quelques annes, on ne cesse de parler des constructeurs Chinois et Indiens. Le march Chinois est trs atomis, mme s'il connait une bauche de mouvement de consolidation. Les constructeurs Chinois ont un discours volontiers ambitieux, voir agressif et ils ralisent de nombreuses oprations de croissance interne et externe. Chery, premier constructeur "pur" possde 8 modles son catalogue (auxquels s'ajouteront au moins 4 modles en 2008) et il exporte en Afrique, en Amrique du sud et en Asie. Malgr tout, au niveau mondial, Chery reste un nain.

Les constructeurs Indiens sont nettement plus discrets. Il n'y a qu'une poigne d'acteurs et tous sont des filiales de grands groupes industriels (Tata est ainsi un gant de l'acier et... Du th Anglais!) Aux discours agressifs et la croissance tout azimut, ils prfrent les actions murement rflchies. A contrario, Tata n'a que deux berlines dans son catalogue (la Nano et l'Indica/Indigo) et pour l'instant, il ne songe pas l'Europe.

Aprs la rachat d'un MG moribond, le Chinois NAC eu une indigestion. A contrario, Tata devrait bientt s'offrir un Jaguar et un Land-Rover en pleine forme, presque sans sourciller. Quels sont les moyens et les ambitions relles de Tata? Alors qu'on nous annonce depuis des annes une dferlante Chinoise, va-t-on voir avant cela une dferlante Indienne?

Galerie: Tata Nano

48929489224892648949489344894348946489374894048931

A lire galement:

Ils vont faire 2008: Ratan Tata

Le raz de mare Chinois n'est pas pour 2007, ni pour 2008

Le mythe Ford T fte son centenaire

Pour résumer

Henry Ford lui-mme n'arrive pas y croire. La descendante de la Ford T (qui fte justement son centenaire) serait une voiture Indienne, la Tata Nano! Henry voulait motoriser l'Amrique. Aujourd'hui, Ratan Tata ambitionne de motoriser l'Inde, voir le monde entier.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.