par Elisabeth Studer

Volkswagen : achat de l'unité de conduite autonome de Huawei ?

Le secteur de conduite autonome pourrait voir s’unir deux titans :Volkswagen est en pourparlers avec Huawei pour acquérir l'unité de conduite autonome naissante de ce dernier pour des milliards d'euros, a rapporté jeudi le media allemand Manager Magazin.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le secteur de conduite autonome pourrait voir s’unir deux titans :Volkswagen est en pourparlers avec Huawei pour acquérir l'unité de conduite autonome naissante de ce dernier pour des milliards d'euros, a rapporté jeudi le media allemand Manager Magazin.

Unité « solutions de véhicules intelligents » Huawei lancée en 2019

L'unité autonome de Huawei fait partie de l'unité commerciale "solutions de véhicules intelligents" du géant des équipements de télécommunications et des smartphones, qui n'a démarré qu'en 2019 . La création de la structure a suscité de nombreuses spéculations quant à savoir si Huawei développerait ses propres voitures, bien que la société ait nié à plusieurs reprises tout projet de fabrication et déclaré qu'elle souhaitait plutôt être le "Bosch de Chine" , ou un fournisseur de composants pour les marques automobiles.

Solutions de conduite automatisée Huawei dans un véhicule de série Arcfox

Huawei semble avoir adhéré à cette stratégie, du moins jusqu'à présent. L'année dernière, la société basée à Shenzhen a présenté ses solutions de conduite automatisée qui avaient été préinstallées dans une berline produite en série par Arcfox, une nouvelle marque de voitures électriques du constructeur automobile chinois BAIC . Huawei a fourni le chipset et le système d'exploitation embarqué de la berline électrique.

Volkswagen détient un partenariat avec Argo AI

Pour VW, un accord avec une entreprise technologique dotée de capacités de conduite autonome pourrait contribuer à faire avancer ses ambitions de fabriquer les véhicules de demain.

Le géant allemand a d’ores et déjà conclu un partenariat avec Argo AI, une startup basée à Pittsburg soutenue par Ford et VW. En septembre dernier, le duo dévoilait le premier produit de leur effort commun, un fourgon électrique autonome .

Volkswagen pourrait rechercher un partenariat similaire en Chine

Cela ne surprendrait personne que VW soit à la recherche d'un partenaire technologique similaire en Chine, son plus grand marché en 2020 . Un certain nombre d'entreprises chinoises de véhicules autonomes ont déjà noué des relations étroites avec les constructeurs automobiles : Baidu a une joint-venture avec Geely et Didi a une JV avec BYD.

Moment délicat pour l’équipe conduite autonome de Huawei

Cette rumeur d’acquisition intervient à un moment délicat pour l'équipe de conduite autonome de Huawei. Su Jing, ancien responsable du domaine produit de la société chinoise, a quitté l'entreprise en janvier après avoir fait ce que Huawei a qualifié de "commentaires inappropriés" à propos de Tesla, accusant le système d'Autopilot du constructeur américain de "tuer des gens".

Notre avis, par leblogauto.com

Quoi qu’il en soit, l’acquisition de l'activité de conduite autonome de Huawei serait tout sauf bon marché. L'unité de voitures intelligentes de l'entreprise prévoyait de dépenser un total de 1 milliard en R&D pour l'année 2021. Elle visait également à constituer une équipe de R&D comptant 5 000 employés, dont plus de 2 000 travaillant uniquement sur la conduite autonome. La question qui se pose : si Huawei a déjà investi si massivement dans la conduite intelligente, avec un nombre croissant de clients, pourquoi céderait-il cette entreprise naissante ?

Le directeur général de Volkswagen, Herbert Diess, a déclaré pour sa part mercredi qu'il s'attendait à ce que l'industrie automobile connaisse une généralisation de la conduite autonome d'ici 25 ans et que la société poursuive de nouveaux partenariats pour accroître son autosuffisance en matière de logiciels.

Sources : Manager Magazin, Reuters

Pour résumer

Le secteur de conduite autonome pourrait voir s’unir deux titans :Volkswagen est en pourparlers avec Huawei pour acquérir l'unité de conduite autonome naissante de ce dernier pour des milliards d'euros, a rapporté jeudi le media allemand Manager Magazin.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.